Le Malawi commande le projet d'approvisionnement en eau de Karonga et la route Karonga-Songwe

Accueil » Actualité » Le Malawi commande le projet d'approvisionnement en eau de Karonga et la route Karonga-Songwe

Le gouvernement du Malawi a mis en service le projet d'eau de Karonga et la route Karonga-Songwe afin de fournir de l'eau potable propre et un bon réseau routier dans le pays.

Le président Peter Mutharika a commandé le projet de l'eau, baptisé Northern Region Water Board (NRWB) au terrain de l'école primaire de Kibwe à Karonga, dans la région du nord du Malawi et a lancé la route réhabilitée Karonga-Songwe, affirmant qu'au cours des cinq prochaines années de son règne, le pays avoir un bon réseau routier et de l'eau potable.

«Je promets plus de développement et l'ouverture de nouvelles routes dans le pays pour les cinq prochaines années de mon mandat et cette fois, nous traverserons toutes les régions de ce pays», a déclaré le président Mutharika.

Lire aussi: Le Zimbabwe lance une offre internationale pour le projet d'approvisionnement en eau 680m $ Kunzvi-Musami-Harare

Projet d'eau de Karonga et route Karonga-Songwe

Les deux projets d’une valeur de 26.7m USD, seront financés par Fonds de l'OPEP pour le développement international, Banque arabe pour le développement économique en Afrique (Badea) et le gouvernement du Malawi. Selon le président, il bénéficiera à environ 20 000 habitants.

Le Président a également assuré aux citoyens que son leadership se concentre sur la révolution du développement pour améliorer le pays et relever les conditions socio-économiques des Malawites.

Parallèlement, le gouvernement a également lancé le projet de bassin de la rivière Songwe en partenariat avec la Tanzanie, pays voisin. Le projet générera une électricité 180MW qui sera partagée à parts égales entre les deux pays. La conception, les études de faisabilité et la préparation des investissements sont déjà terminées.

La première phase du projet du bassin de la rivière Songwe se déroulera sur plusieurs années, deux pays espérant attirer des fonds de la Banque africaine de développement et d'autres donateurs. Le projet devrait stimuler les activités économiques des deux pays grâce à l'aquaculture, à la diversification des cultures, à l'approvisionnement en eau domestique et à la production d'électricité.