Signature d'un protocole d'accord pour la construction d'une nouvelle centrale solaire de 50 MW à Libreville, au Gabon

Home » Actualité » Signature d'un protocole d'accord pour la construction d'une nouvelle centrale solaire de 50 MW à Libreville, au Gabon

Le ministère gabonais de l'énergie et des ressources en eau dirigé par le ministre en charge de l'énergie, Alain-Claude Bilie By Nze a récemment signé un protocole d'accord (MoU) avec les dirigeants de Éren total, pour la construction d'une centrale solaire de 50 MW dans le Grand Libreville.

La signature du MoU vise à jeter les bases de l'exécution de ce projet, qui sera raccordé au réseau national afin d'alimenter les environs de la capitale. Le projet complète le déploiement de huit centrales solaires hybrides d'une capacité totale de 2.2 MW.

Une filiale de Groupe EREN (une entreprise française dédiée à l'efficacité des ressources naturelles) Total Eren est un producteur indépendant d'électricité (« IPP ») qui développe, finance, investit, construit et exploite des centrales d'énergie renouvelable (c.

Attentes pour le projet

« La conclusion de ce projet participerait à la mise en œuvre de la volonté des plus hautes autorités de ce pays de diversifier les sources de production d'énergie, en privilégiant le recours aux énergies propres et renouvelables, de manière à répondre à la demande des industries et des ménages en l'énergie électrique », a déclaré Alain-Claude Bilie By Nze.

Lire aussi : La centrale solaire hybride de Ndjolé au Gabon sera livrée en juillet de cette année

Ce projet de centrale solaire de 50 MW dans le Grand Libreville s'inscrit dans la stratégie du pays d'Afrique centrale d'augmenter la part des énergies renouvelables dans son mix énergétique à au moins 80 %. Jusqu'à présent, le mix énergétique du Gabon est principalement composé d'énergies fossiles.

La centrale solaire du Grand Libreville de 50 MW permettra d'économiser plus de 22 millions de litres de carburant par an, soit l'équivalent de 59,092 2 tonnes de COXNUMX ou à peu près. Cette plante est l'une des variables du plan climat de la république.