Le Soudan signe un protocole d'accord pour la construction de 500 MW d'entreprises d'énergie solaire

Accueil » Actualité » Le Soudan signe un protocole d'accord pour la construction de 500 MW d'entreprises d'énergie solaire

The government of Sudan has signed with the United Arab Emirates particularly the Fonds d'Abu Dhabi pour le développement, un protocole d'accord pour la construction d'entreprises d'énergie solaire d'une capacité totale de 500 MW. Le protocole d'accord a été signé le dimanche 1er novembre 2020 par les Soudanais ministre de l'énergie et des mines, Khairy Abdul Rahmanhas, et le directeur général du Fonds d'Abou Dhabi pour le développement, Mohamed Saif Al Suwaidi.

Le gouvernement soudanais, dans un communiqué officiel, s'est engagé à racheter l'énergie produite par ces centrales à un prix compétitif pendant une période de 20 ans. Les centrales dont le nombre et la taille n'ont pas encore été divulgués seront construites par des sociétés énergétiques inconnues des EAU.

Lire aussi: Une raffinerie de pétrole brut sera construite à Paloch, au Soudan du Sud

La première tentative du pays de déployer une capacité photovoltaïque à l'échelle des services publics

S'ils sont mis en œuvre, ces projets représenteraient la première tentative du pays d'Afrique de l'Est de mettre en place une capacité photovoltaïque à grande échelle. Le pays a l'un des niveaux de développement solaire les plus bas de la région, bien qu'il ait l'un des niveaux de rayonnement solaire les plus élevés au monde, dépassant 2000 kWh / m2 par an.

L'hydroélectricité domine toujours le secteur de l'alimentation électrique du pays avec une part de 70%, tandis que l'énergie solaire est au bas de la liste avec moins de 0.1% de part malgré les efforts du gouvernement pour augmenter la part des énergies renouvelables dans le mix énergétique du pays au cours des dernières années.

Selon les dernières statistiques de l'Agence internationale pour les énergies renouvelables, le Soudan ne disposait que de 19 MW d'énergie solaire à la fin de l'année dernière. Le gouvernement de ce pays d'Afrique de l'Est vise à installer 500 MW d'énergie solaire et 300 MW d'énergie éolienne d'ici la fin de l'année en cours.

À propos du Fonds d'Abu Dhabi pour le développement

Abu Dhabi Fund for Development (ADFD), est une entité nationale autonome affiliée au gouvernement d'Abu Dhabi. Il vise à aider les pays en développement à atteindre une croissance socio-économique durable grâce à une assistance financière sous forme de prêts concessionnels, de gestion de subventions publiques et d'actions.

Le FADD parcourt également les investissements afin d'encourager le secteur privé des pays bénéficiaires à jouer un rôle essentiel dans l'accélération du processus de développement économique, et en même temps à jouer un rôle central dans le renforcement et la diversification des futures ressources du Fonds.

1 réflexion sur "Le Soudan signe un protocole d'accord pour la construction de 500 MW d'entreprises d'énergie solaire"

Les commentaires sont fermés.