La construction de l'échangeur de Tamale au Ghana est sur le point d'être achevée

Accueil » Actualité » La construction de l'échangeur de Tamale au Ghana est sur le point d'être achevée

L'échangeur de Tamale achevé à 95 % au Ghana sera ouvert à la mi-mars 2022

L'échangeur Tamale en construction dans la zone métropolitaine de Tamale, dans la région nord du Ghana, serait achevé à 95 % et devrait être officiellement ouvert à la circulation à la mi-mars de cette année.

Cela a été annoncé par Amoako Atta, le député de la circonscription d'Atiwa West et le ministre des Routes et Autoroutes, lors d'une visite de travail sur le chantier et d'autres travaux de construction à Tamale début janvier 2022.

Lisez aussi: Attribution du contrat pour le projet d'interconnexion ferroviaire Ghana-Burkina Faso

« Les travaux sur l'échangeur sont achevés à 95 %, et l'entrepreneur m'a assuré que les 5 % restants seront achevés d'ici la fin février. Au cours des deux premières semaines de mars, il effectuera les travaux de finition, puis à tout moment à partir de la mi-mars, le président mettra en service l'échangeur, dont la construction a commencé en 2019. »

Le projet devait initialement s'achever en décembre 2021, mais en raison de retards et d'interférences non prémédités, le délai n'a pas pu être respecté.

Attentes pour l'échangeur de Tamale

D’après Alhaji Shani Alhassan Shaibu, le ministre régional du Nord, la mise en service de l'échangeur de Tamale, qui est l'un des nombreux projets en cours d'exécution dans ce pays d'Afrique de l'Ouest dans le cadre de l'accord de soutien du projet directeur Sinohydro de 2 milliards de dollars (MPSA), apporterait un soulagement aux navetteurs et réduire la congestion automobile régulière dans le quartier central des affaires.

"Il ne fait aucun doute qu'après l'achèvement de ce projet, le flux de trafic serait stable ici et les gens auront l'avantage de faire leurs affaires normales sans les obstacles rencontrés auparavant", a expliqué M. Shaibu.

Il a également commenté le nombre de projets routiers en cours et achevés dans la région, affirmant qu'ils indiquent que le gouvernement est sur la bonne voie pour tenir sa promesse d'entreprendre des infrastructures routières massives dans le pays.

Rapport d'avril 2019 sur l'échangeur de Tamale

Les travaux de construction de l'échangeur de Tamale au Ghana ont commencé. Le projet fait partie de la première phase de l'accord-cadre de soutien au projet (MPSA) de 2 milliards de dollars américains entre le gouvernement et la Sinohydro Corporation de Chine pour construire un certain nombre de projets d'infrastructure, notamment des routes, des ponts, des logements et l'extension de l'électricité aux communautés rurales à travers le monde. le pays.

Le gouvernement a précisé que la MPSA est un arrangement de troc dans lequel il sera obligé de livrer à Sinohydro, les produits en aluminium manufacturé du Ghana. L'accord nécessitait la création de la Société ghanéenne de développement de l'aluminium intégré (GIADC), société publique statutaire, chargée de superviser le développement et l'utilisation de toute la chaîne de valeur des ressources de bauxite du pays.

Lire aussi: Début de la construction de la centrale de circulation d'Outering Thika Highway au Kenya

Projets sinohydro

S'exprimant lors de la cérémonie de coupe du gazon, le président Akufo-Addo a noté que cet arrangement était novateur, le premier du genre sur le continent et qu'il n'augmenterait pas le stock total de la dette du pays.

En vertu de cet accord, chacune des seize régions bénéficiera de projets hospitaliers, de l'extension de l'électricité dans les communautés rurales, de la construction de tribunaux et de bâtiments résidentiels pour le Service judiciaire, des sites d'enfouissement et des parcs industriels.

Le président Akufo-Addo a expliqué que ces projets devaient être mis en œuvre sur la base de l'ingénierie, des achats et de la construction (EPC) et qu'ils seraient achevés dans un délai de trente (30) mois calendaires après le début des travaux. «Le gouvernement veille également à ce que, conformément à la loi sur le contenu local, au moins X% des travaux soient réalisés par des entrepreneurs ghanéens et supervisés par des consultants ghanéens.

Des milliers et des milliers d'emplois seront créés pour nos jeunes, notre pays sera ouvert à une croissance et à un développement soutenus, contribuant ainsi à placer le Ghana sur la voie du progrès et de la prospérité », a-t-il ajouté.

Dans le cadre de la phase 2 de l’affaire Sinohydro, qui sera mise en service après l’approbation du Parlement, des kilomètres de routes 1,300 supplémentaires, des échangeurs 3 et des ponts en acier 69 seront construits, pour un montant estimé à 850m dollars US. Source: Ghana Govt.

Rapport d'août 2021 sur l'échangeur de Tamale

La construction de l'échangeur de Tamale dans la zone métropolitaine de Tamale, région du nord du Ghana, est sur le point d'être achevée selon Alhaji Abass Awolu, directeur du département des routes urbaines.

Cette dernière est une agence sous la Ministère des routes et des autoroutes (MRH) qui est responsable de la construction des routes et de l'entretien des routes urbaines dans le pays d'Afrique de l'Ouest. Awolu a fait la révélation lors de son briefing Président Akufo-Addo lors de sa visite au projet, dans le cadre de sa tournée de deux jours dans la région nord du pays.

Le directeur du Département des routes urbaines a déclaré que le projet de l'échangeur de Tamale, qui comprend la construction d'un pont d'un kilomètre, de rampes et de cinq kilomètres de route auxiliaire, est actuellement achevé (80 %).

Lisez aussi: Le Ghana commence la construction de l'échangeur de Tamale

Une ventilation du travail effectué jusqu'à présent

Awolu a expliqué que l'échangeur de Tamale a un total de 19 travées, dont 13 ont déjà été installées avec les rampes. Les travées restantes, dont 6, a-t-il précisé, seront installées dans les 3 prochains mois tandis que les travaux annexes, principalement les travaux d'asphaltage, d'éclairage public et de sécurité routière, seront achevés avant la fin de l'année (2021).

Pour respecter ce délai, le directeur du Département des voiries urbaines a déclaré que l'entrepreneur, M/S SinoHydro, dispose de deux équipes travaillant sur le projet, une équipe travaillant depuis le tronçon du Palais de Dakpema et l'autre travaillant depuis le tronçon routier de Bolgatanga.

Autres projets d'infrastructures de transport en cours à Tamale

Outre la construction de l'échangeur de Tamale, le gouvernement entreprend d'autres projets d'infrastructure de transport dans la zone métropolitaine de Tamale, notamment l'asphaltage d'environ 40 kilomètres du réseau routier.

Les travaux d'asphaltage ont commencé en mars 2021 et jusqu'à présent, 18 des 40 kilomètres ont été achevés, les 22 kilomètres restants étant toujours en cours.

100