L'Ouganda et la Tanzanie vont construire des lignes de chemin de fer électriques

Accueil » Nouvelles » L'Ouganda et la Tanzanie vont construire des lignes de chemin de fer électriques

Ouganda et Tanzanie cherchent à intégrer des lignes ferroviaires électriques dans leur réseau de transport ferroviaire à écartement standard.

Selon le journal est-africain, les deux pays envisagent de moderniser le projet SGR après son passage aux lignes électriques. Cependant, cela dépendra de la disponibilité d'un approvisionnement énergétique suffisant.

Kasingye Kyamugamba, coordinateur ougandais du projet SGR, a déclaré que la décision de procéder à l'incorporation de trains électriques est le résultat de l'assurance d'une alimentation électrique adéquate provenant des projets énergétiques en cours. De plus, l'option est plus rentable à long terme par rapport au diesel.

L'Ouganda et la Tanzanie prévoient d'acheter des trains avec un élément électrique tandis que les trains du Kenya fonctionnent avec des moteurs diesel.

Lire aussi: La Tanzanie sollicite un soutien financier turc pour SGR

Le Kenya, d'un autre côté, a annoncé que son SGR nouvellement lancé aura une ligne électrique installée en 2021. Le secrétaire du cabinet des transports du Kenya, James Macharia, a déclaré que cela était dû au fait que le Kenya manquait d'une source d'électricité fiable. Cependant, il n'a pas tardé à ajouter que la ligne de locomotives diesel qui est actuellement opérationnelle a des capacités de mise à niveau. Une seule ligne électrique coûte environ 480 millions de dollars.

Les chemins de fer électriques dépendent de la disponibilité de l'électricité dans une région, actuellement l'approvisionnement est insuffisant. L'Ouganda prévoit que sa production d'électricité atteindra 1,500 MW en 2019, après que les deux barrages aient injecté 783 MW supplémentaires - Karuma à 600 MW et Isimba Hydropower à 183 MW dans le réseau national.

La SGR du Kenya a été officiellement signalée en mai de cette année. Le projet de 472 kilomètres devait initialement être achevé en décembre 2013.

Quelques semaines à peine après l'achèvement de la ligne Nairobi-Mombasa, la phase deux qui va de Nairobi à Naivasha sera une extension de la première et se poursuivra jusqu'à ce qu'elle se connecte à la ligne Ouganda SGR, puis à Kigali au Rwanda,