12.1m US $ prêt à financer des projets d'eau au Maroc

Accueil » Actualité » 12.1m US $ prêt à financer des projets d'eau au Maroc

US $12.1m has been granted to Morocco by the African Development Bank (AfDB) and the Chinese fund Africa Growing Together Funds (AGTF) to secure and ensure sustainable access to drinking water in the country.

La BAD et l'AGTF, ont signé l'accord de prêt avec l'Office national marocain de l'électricité et de l'eau potable (ONEE) pour financer le projet, dans le but d'améliorer l'accès à l'eau potable au Maroc.

Lire aussi: Le Nigéria va construire deux laboratoires d'analyse de l'eau

Accès à l'eau potable dans les zones rurales

Le projet devrait bénéficier à plus de 2.5 millions de Marocains, ce qui est un chiffre estimé qui devrait passer à 3.3 millions d'ici 2040. Le taux d'accès à l'eau potable dans les zones rurales du Maroc était de 96% en 2018 où les autorités visent à atteindre 100% Dans les années à venir.

La BAD accordera un prêt d'une valeur de 8.3 millions de dollars, tandis que le fonds chinois, Africa Growing Together Funds (AGTF), fournira 5.5 millions de dollars. Le financement aidera à financer un programme visant à assurer la durabilité et la sécurité de l'accès à l'eau dans le pays. Les travaux concernent l'approvisionnement en eau brute du barrage «Ghriss» à la station d'épuration d'Al Hoceima et l'approvisionnement en eau du barrage d'Ibn Battouta à la station d'épuration de Mharhar (Tanger). Le programme renforcera également la capacité de traitement de l'eau de la région de Beni Mellal, la production d'eau dans la région de Zagora à partir du barrage «Agdez» et la production d'eau dans la région de Guercif (à partir du barrage «Targa ou Madi»).

Un accord de crédit d'un montant de 5.2 M $ a également été signé par le Maroc et l'Agence française de développement (AFD), l'année dernière, qui a été accordé à l'ONEE afin d'améliorer et d'étendre la qualité du service d'eau potable dans le nord du Maroc. Le projet bénéficiera à près de 300 000 Marocains. Le Maroc a également contracté un autre prêt auprès de la Banque publique allemande de développement (KfW) d'une valeur de 70 millions de dollars EU, qui devrait contribuer au financement de trois projets d'approvisionnement en eau potable dans le pays.