Zaha Hadid - Lauréate du prix Pritzker d'architecture 2004

Accueil » Actualité » Zaha Hadid - Lauréate du prix Pritzker d'architecture 2004

Zaha Hadid, fondatrice de Zaha Hadid Architects, a reçu le prix d'architecture Pritzker (considéré comme le prix Nobel d'architecture) en 2004 et est mondialement connue pour ses travaux théoriques et académiques. Chacun de ses projets dynamiques et innovants s’appuie sur plus de trente ans d’exploration et de recherche révolutionnaires dans les domaines interdépendants de l’urbanisme, de l’architecture et du design.

Hadid a étudié l'architecture à l'Architectural Association de 1972 et a reçu le prix du diplôme en 1977.

L'intérêt de Hadid réside dans l'interface rigoureuse entre l'architecture, le paysage et la géologie, car sa pratique intègre la topographie naturelle et les systèmes créés par l'homme, conduisant à l'expérimentation de technologies de pointe. Un tel processus aboutit souvent à des formes architecturales inattendues et dynamiques.

Actuellement, Hadid travaille sur une multitude de projets dans le monde entier, notamment: le London Aquatics Centre pour les Jeux olympiques 2012; Les gares à grande vitesse de Naples et de Durango; la tour du siège de CMA CGM à Marseille; le plan directeur et la tour Fiera di Milano ainsi que les grands projets de planification à Beijing, Bilbao, Istanbul et Singapour. Au Moyen-Orient, le portefeuille de Hadid comprend des centres culturels et de recherche nationaux en Jordanie, au Maroc, en Algérie, en Azerbaïdjan, à Abu Dhabi et en Arabie Saoudite, ainsi que la nouvelle banque centrale irakienne.

Le travail de Zaha Hadid des 30 dernières années a fait l'objet d'expositions rétrospectives acclamées par la critique au Solomon R. Guggenheim Museum de New York en 2006, au Design Museum de Londres en 2007 et au Palazzo della Ragione, Padoue, Italie en 2009. Ses projets récemment achevés comprennent le musée MAXXI à Rome; qui a remporté le prix Stirling en 2010. La contribution exceptionnelle de Hadid à la profession d'architecte continue d'être reconnue par les institutions les plus respectées au monde. Elle a reçu le prestigieux «Praemium Imperiale» de la Japan Art Association en 2009, et en 2010, le prix Stirling - l'une des plus hautes distinctions de l'architecture - du Royal Institute of British Architects.

Parmi les autres récompenses récentes, l’UNESCO a désigné Hadid comme «Artiste pour la paix» lors d’une cérémonie à leur siège parisien l’année dernière. Toujours en 2010, la République française a nommé Hadid `` Commandeur de l'Ordre des Arts et des Lettres '' en reconnaissance de ses services à l'architecture, et le magazine TIME l'a incluse dans leur liste 2010 des `` 100 personnes les plus influentes du monde '' ». Le «Time 100» de cette année est divisé en quatre catégories: Leaders, Penseurs, Artistes et Héros - avec Hadid en tête de la catégorie Penseurs.