Réfection de la phase 1 de la route Makuti-Chirundu au Zimbabwe, achevée

Acceuil » Actualité » Réfection de la phase 1 de la route Makuti-Chirundu au Zimbabwe, achevée

La phase 1 de la réhabilitation du projet de 21 millions de dollars américains de la route Makuti-Chirundu au Zimbabwe, y compris l'élargissement, le lissage des virages serrés et la construction de voies d'escalade à Marongora, est maintenant terminée. On s'attend à ce que la route réhabilitée réduise le nombre d'accidents qui étaient endémiques en raison de l'incapacité de négocier des descentes raides, des montées et des virages serrés. La route est maintenant complète avec le marquage routier, les panneaux, les yeux de chat et les barricades

Le projet a mis à niveau le tronçon de 6.5 km aux normes de classe mondiale, ce qui est conforme au plan général du gouvernement visant à faciliter le commerce grâce à la modernisation des routes sur le corridor nord-sud. La route couvre le tronçon de Marongora à Hells Gate ou à Mana Pools.

Lire aussi: La réhabilitation des routes dans le Matabeleland Sud, au Zimbabwe s'intensifie

Gestion de la route

Le contracteur, Construction Dai Nippon (DNC), en collaboration avec le ministère des transports et du développement des infrastructures, a entrepris le projet et reste sur place pour effectuer des inspections et des réparations, si besoin est, pour l'année prochaine.

Selon M. Josphat Jaji, coordinateur du développement provincial du Mashonaland Ouest (PDC), l'achèvement de la première phase, qui a été lancée par le président Mnangagwa en août 2019, est maintenant terminée, mais le constructeur est toujours sur le terrain. "Ceci est conforme aux conditions du contrat selon lesquelles ils maintiendront la route Makuti-Chirundu pendant un an avant qu'elle ne soit laissée au Département des routes", a-t-il déclaré.

La finition impressionnante a été saluée par les automobilistes qui ont appelé à l'expansion du projet pour couvrir d'autres parties qui sont maintenant criblées de nids-de-poule. M. John Kasembo de la RDC a déclaré que le projet est un développement bienvenu qui offrira une meilleure expérience de conduite pour les automobilistes transfrontaliers. difficile pour les camions de naviguer », a-t-il ajouté.