Le Zimbabwe signe un protocole d'accord avec Rosatom pour explorer la production d'énergie nucléaire

Accueil » Actualité » Le Zimbabwe signe un protocole d'accord avec Rosatom pour explorer la production d'énergie nucléaire

Le Zimbabwe a signé un protocole d'accord avec la société d'État russe de l'énergie atomique Rosatom d'explorer la production nucléaire alors que la nation africaine cherche à réduire sa dépendance à l'énergie hydroélectrique.

Selon la ministre de l'Information du Zimbabwe, Monica Mutsvangwa, la coopération prévue dans l'utilisation de l'énergie nucléaire à des fins pacifiques fournira des sources d'énergie alternatives dont le Zimbabwe a besoin.

La coopération du pays avec Rosatom explorera également la faisabilité de la construction d'un centre de science et technologie nucléaires, a-t-elle déclaré. Aucun autre détail de l'accord n'a été fourni. Le Zimbabwe vise à alléger sa dépendance à l'électricité produite à partir du lac Kariba, le plus grand réservoir artificiel du monde, où les niveaux d'eau ont baissé.

La Russie a signé plus d'une douzaine d'accords intergouvernementaux en Afrique ces dernières années et Rosatom coopère avec plus de 20 pays du continent. Le Burundi a contacté Rosatom plus tôt cette année pour l'aider à développer une centrale nucléaire d'une capacité de 556 MW pour alimenter son industrie minière.

Lire aussi: La Russie va aider à fournir du combustible à la centrale nucléaire d'El-Debaa en Égypte

À propos de Rosatom

State Atomic Energy Corporation Rosatom est l'un des leaders technologiques mondiaux. Il s'agit d'un holding multi-industries comprenant des actifs dans l'ingénierie électrique, l'ingénierie mécanique et la construction, entre autres. Possédant des compétences sur l'ensemble du cycle du combustible nucléaire, la société possède le plus grand portefeuille de projets étrangers au monde avec 35 unités de puissance à différents stades de mise en œuvre dans 12 pays. Rosatom est le plus grand producteur d'électricité en Russie, assurant plus de 20% des besoins énergétiques du pays.

Rosatom se lance également dans la fabrication d'équipements et d'isotopes pour la médecine nucléaire, fait de la recherche, des études de matériaux, des produits numériques, fabrique divers produits nucléaires et non nucléaires innovants.