KenGen recherche des consultants pour le projet solaire Embu de 42.5 MW

Accueil » Actualité » KenGen recherche des consultants pour le projet solaire Embu de 42.5 MW

Les autorités du Kenya ont commencé à rechercher des consultants qui offriront des conseils sur le développement d'un projet solaire Embu de 42.5 MW. KenGen a déclaré que le titulaire du contrat sera en charge des travaux de supervision de la gestion du projet Seven Forks qui dureront environ 58 mois. Le site du projet est situé à Embu.

Indiqué dans les documents d'appel d'offres, le consultant qui sera choisi pour le projet solaire Embu de 42.5 MW s'occupera de tous les travaux d'ingénierie et proposera des conceptions, s'ajoutant aux travaux de gestion de projet et de contrat qui leur seront accordés.

 Exigences pour les soumissionnaires

Les autorités recherchent actuellement des soumissionnaires ayant conçu et réalisé des travaux de supervision sur au moins 2 projets photovoltaïques connectés au réseau, chacun d'une capacité de 50 MW au cours des dix dernières années. Cet appel d'offres qui a été lancé nécessite une expérience dans la supervision, les travaux d'installation et l'intégration de deux systèmes de stockage d'énergie par batterie d'une capacité de 5 MWh chacun, accompagné d'une expérience dans la supervision de deux sous-stations de 132 kV et même de lignes de transport. Avoir une expérience dans la région subsaharienne de l'Afrique sera un plus.

A lire également: KenGen lance un appel d'offres pour la centrale solaire photovoltaïque flottante de Kamburu

Financement du projet solaire Embu de 42.5 MW

Le financement de ce projet solaire Embu de 42.5 MW est rendu possible grâce au soutien financier de l'Agence Française de Développement. Les entreprises ou entreprises qui seront intéressées à entreprendre ce projet devraient soumettre leur manifestation d'intérêt d'ici le 21 février 2024, date à laquelle KenGen demandera à un nombre maximum de six candidats qui seront présélectionnés pour soumettre leurs propositions.

Cette vente aux enchères fait suite à un appel lancé fin 2023 pour la demande d'étude de faisabilité sur le projet photovoltaïque flottant de 40 MW proposé qui n'a pas encore été installé au barrage de Kamburu.

À la fin de l'année 2022, le Kenya avait installé une capacité solaire totale de 307 MW selon les statistiques publiées par l'Association internationale des énergies renouvelables.