La construction de l'hôpital de Gumare commence bientôt

Accueil » Nouvelles » La construction de l'hôpital de Gumare commence bientôt

Le ministre adjoint de la Santé, M. Sethomo Lelatisitswe, a confirmé que la construction tant attendue de l'hôpital de Gumare débutera bientôt à Seronga Gumare. L'hôpital prévu depuis plus de deux ans sera développé en utilisant les Deuxième plan de développement national de transition –modèle de gestionnaire de développement.

Lors de la réunion de Kgotla prononcée par le président Mokgweetsi Masisi, a déclaré que le modèle de gestionnaire de développement (DM) pour gérer le projet qui a été lancé en 2017 dans le but d'accélérer l'achèvement des projets sera utilisé.

Il a répondu aux inquiétudes exprimées par le président du VDC de Seronga ; disant que la clinique de Seronga serait modernisée avec une maternité de deux lits et six lits supplémentaires pour les soins hospitaliers.

Une ambassade américaine apporterait le soutien nécessaire à la réalisation du projet de modernisation de la clinique. Le ministère a déjà choisi un site à Seronga où il souhaiterait que la clinique soit construite.

Des travaux sont en cours concernant la conception des aménagements cliniques, tout en estimant toutes les dépenses pertinentes impliquées. Une fois cette opération terminée, il a indiqué que la construction de la clinique débuterait. 

Estimation du coût de construction de l'hôpital de Gumare

le président Mokgweetsi Masisi a révélé que le gouvernement avait alloué 120 millions de pesos pour l'hôpital proposé, ce qui constituait une concrétisation des engagements du gouvernement envers la résolution des problèmes de santé dans le district d'Okavango.

En répondant à une autre question, M. Lelatisitswe a noté que Beetsha était un petit village et qu'il y avait donc un médecin occasionnel qui lui rendait visite et proposait des soins si nécessaire. Le ministre adjoint a observé qu’« en raison du manque de personnel, il n’est pas pratique pour le ministère d’avoir un médecin dans chaque village du pays ».

Le président de Seronga VIC, M. Maeze, a fait part de ses inquiétudes concernant une vieille petite clinique qui n'est pas correctement équipée pour répondre aux problèmes d'un village.

M. Maeze a également informé l'assemblée que l'école primaire connaît de nombreux problèmes, tels que le manque de locaux pour les maisons des professeurs.

Cela a été repris par le président du VDC d'Ebechsa, Keapoletswe Moyenga, qui a plaidé pour un médecin permanent à la clinique de Beetsha. En outre, il a souligné le manque de salles de classe et de logements pour le personnel à l'école primaire de Betcha.

Lire aussi Le gouvernement envisage de construire un nouvel hôpital à Mogoditshane, au Botswana