Accueil AffiliéActualitésConstruction du port en eau profonde de Banana en RD Congo dernières mises à jour

Construction du port en eau profonde de Banana en RD Congo dernières mises à jour

Port de Banana en RD Congo : la première pierre sera posée en janvier 2022

La pose de la première pierre pour la construction du port en eau profonde de Banana en RD Congo devrait avoir lieu avant fin janvier 2022, selon Chérubin Okende, le ministre congolais des transports, des voies de communication et de l'accessibilité.

L'annonce de M. Okende intervient environ un mois après DP World, un leader mondial des solutions globales de chaîne d'approvisionnement spécialisée dans la logistique du fret, les opérations de terminaux portuaires, les services maritimes, les zones franches, et le gouvernement de la RD Congo ont signé deux nouveaux accords (un pacte d'actionnaires et un contrat de concession) en décembre 2021, pour le développement du projet Port de la Banane.

Rechercher des pistes de construction
  • Région / Pays

  • Secteur

Lisez aussi: La construction du port en eau profonde de Banana en RD Congo va bientôt commencer

Les nouveaux accords ont été signés à la suite de la signature d'une feuille de conditions résumant les modifications convenues du contrat initial signé en 2018. Selon certaines informations, certaines des clauses du contrat de 2018 n'étaient pas en faveur du pays d'Afrique centrale.

Selon la Plateforme pour la Protection des lanceurs d'alerte en Afrique (PPLAAF), il existe des soupçons de corruption quant à la constitution de l'actionnariat de la société chargée de l'aménagement, de la construction et de l'exploitation du futur port.

Mise en œuvre et attentes du projet Port de la Banane

Dans un premier temps, DP World compte aménager un quai de 600 mètres avec un tirant d'eau de 18 mètres capable d'accueillir les plus gros navires en exploitation, un chantier de 30 hectares pour stocker les conteneurs. Doté des dernières technologies et équipements une fois achevé, le port aura une capacité de manutention de conteneurs d'environ 450,000 XNUMX EVP par an.

Les parties prenantes s'attendent à ce que le port apporte des économies de temps et d'argent importantes pour le commerce du pays d'Afrique centrale et attire plus d'appels directs de grands navires en provenance d'Asie et d'Europe.

Ils s'attendent également à ce qu'il profite directement à la province du Kongo Central en termes de développement économique en attirant les investissements directs étrangers dans la région environnante et en stimulant le commerce local.

Contexte

L'accord initial pour le projet de port en eau profonde de Banana remonte à 2018 lorsqu'un contrat a été signé entre l'opérateur portuaire des Émirats arabes unis et l'ancien chef de l'État congolais, Joseph Kabila. Selon le contrat, DP World créerait une joint-venture avec un contrôle de 70 %, et le gouvernement de la RDC détenant une part de 30 %, pour gérer et investir dans le port de Banana.

La première phase du projet, avec un investissement initial estimé à 350 USD, comprendrait un quai de 600 mètres et une extension de chantier de 25 hectares avec une capacité de conteneurs de 350,000 1.5 EVP et XNUMX million de tonnes pour les marchandises générales.

Les travaux de construction devaient commencer en 2018 et devraient durer environ 24 mois.

Mai 2021 : La RDC et DP World révisent l'accord initial pour le projet de port en eau profonde de Banana

Le Président de la République Démocratique du Congo (RDC), Félix Tshisekedi, et le directeur régional pour l'Afrique de l'opérateur portuaire des Émirats arabes unis (EAU) Dubai Ports (DP) Monde a eu une séance de discussion le mercredi 5 mai 2021, qui a porté sur le réajustement de la convention relative pour la construction du port en eau profonde de Banana.

L'accord initial pour le projet de port en eau profonde de Banana dans le centre du Kongo remonte à 2018 lorsqu'un contrat a été signé entre DP World et l'ancien chef de l'Etat congolais, Joseph Kabila. Selon le contrat, la société émirienne détiendrait une participation de 70% dans le projet, le gouvernement détenant les 30% restants.

Devant débuter la même année (2018) et être opérationnel d'ici deux ans, le projet pourrait également faire l'objet d'une prolongation de 20 ans.

Lire aussi: La RDC reçoit un équipement de 9.65 M $ US pour l'amélioration des routes à Kinshasa

Les suites des récentes discussions 

La version révisée de l'accord original (qui a expiré le 23 mars de l'année dernière) reconsidère les intérêts de chaque partie au contrat et contribue à rééquilibrer leurs avantages respectifs.

Selon le président congolais «cette approche a été dictée par la nécessité de réajuster l'accord avec la société émiratie DP World Africa Logistics NV (DP World) à sa vision afin que ce projet puisse développer les capacités de la République démocratique du Congo en termes de commerce et la logistique tout en soutenant la croissance du pays et en jouant un rôle clé dans l'intégration régionale ».

Le futur port autonome de Banana, dont la concession avait été confiée au groupe émirati DP World pour 30 ans d'exploitation, devrait nécessiter un investissement estimé à 1 milliard de dollars. Une fois terminé, ce sera le premier port en eau profonde du pays d'Afrique centrale.

14 juillet 2021 : La construction du port en eau profonde de Banana en RD Congo va bientôt démarrer

La construction tant attendue du projet de port en eau profonde de Banana en République démocratique du Congo pourrait bientôt démarrer selon Félix Tshisekedi, le président de la République centrafricaine.

Tshisekedi a fait la révélation lors d'une réunion du conseil des ministres qui s'est tenue récemment. Il a déclaré : « Les clauses qui étaient au détriment de la République Démocratique du Congo dans le développement du projet ont été révisées conformément à mes attentes.

Dans les prochains jours, ils seront traduits dans l'amendement qui sera signé avec l'opérateur portuaire des Émirats arabes unis (EAU) Dubai Ports (DP) Monde afin que les travaux de construction de cette installation portuaire stratégique et vitale commencent le plus tôt possible.

Cette nouvelle intervient à peine deux mois après que le président congolais et le directeur régional pour l'Afrique de DP World eurent une session de discussion qui portait sur le réajustement de l'accord initial pour la mise en œuvre du projet en question.

 

Si vous avez une remarque ou plus d'informations sur ce post, veuillez partager avec nous dans la section commentaires ci-dessous

COMMENTAIRES 3

  1. La pose de la première pierre pour la construction du port en eau profonde de Banana en RD Congo devrait avoir lieu avant fin janvier 2022, selon Cherubin Okende, le ministre congolais des Transports, des Voies de communication et de l'Accessibilité.

  2. Votre article très intéressant se termine en 2018.
    Nous aimerions en savoir plus sur ce projet de fourniture de géotextiles et d'autres matériaux géosynthétiques.

    Pourriez-vous s'il vous plaît partager les détails du consultant / entrepreneur ?

    Shaheen Shahul Hamid
    Ingénieur Commercial
    Géotextiles Texofib
    KSA

  3. Votre article très intéressant se termine en 2018.
    Quel est l'état actuel du projet s'il vous plaît, a-t-il commencé, ou est-il en cours, ou est-il terminé
    s'il vous plaît donnez votre avis
    Merci
    Denis Palko ingénieur conseil
    Ports et havres

Laisser un commentaire

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
S'il vous plaît entrer votre nom ici