dernières nouvelles

Accueil Actualités Afrique Le projet hydroélectrique de Singrobo en Côte d'Ivoire obtient l'autorisation de commencer la construction

Le projet hydroélectrique de Singrobo en Côte d'Ivoire obtient l'autorisation de commencer la construction

Le projet hydroélectrique de Singrobo doit commencer après Néo Themis (Themis), un développeur de projet et un investisseur de premier plan spécialisé exclusivement dans les actifs de production d'énergie renouvelable incrémentielle en Afrique subsaharienne, a émis un avis de poursuite complet (FNTP) à Groupe Eiffage, pour la construction du projet de 44 MW.

Le groupe Eiffage est une société française de génie civil qui a remporté le contrat de mise en œuvre du projet hydroélectrique Singrobo de 195 M $ US en 2018 après l'achèvement d'un appel d'offres international. Conformément au contrat, le groupe construira un barrage mixte en enrochement et en béton d'une hauteur de 23.50 m et d'une longueur de 1,374 105 m, sur la rivière Bandama dans les villages de Singrobo et Ahouaty entre Abidjan et Yamoussoukro, pour former un XNUMX millions de m³ réservoir qui servira à entraîner les turbines de la centrale.

Lire aussi: Début de la phase 4 du projet de centrale au gaz d'Azito en Côte d'Ivoire

En outre, il construira également un canal de décharge pour la centrale du projet hydroélectrique de Singrobo, un poste de commutation de 90 kV (une sous-station), une ligne de 3 km reliant la centrale au réseau et des routes d'accès.

La centrale de Singrobo devrait être opérationnelle en 2023, fournissant de l'électricité au service public ivoirien Cienergues dans le cadre d'un contrat d'achat d'électricité («PPA») de 35 ans.

L'attente pour le projet

Le projet devrait employer au moins 500 personnes au cours de sa construction, et il devrait également fournir 217 GWh d'électricité abordable par an aux industries, aux entreprises et aux communautés locales et réduire les émissions de carbone de 124,000 tonnes par an dans le Pays d'Afrique de l'Ouest lorsqu'il est opérationnel.

Il a été conçu pour éviter et minimiser les impacts environnementaux et sociaux négatifs conformément aux sauvegardes opérationnelles de la Banque africaine de développement et aux normes de performance de la Société financière internationale.

Themis est soutenu par Denham Capital et le gouvernement de Côte d'Ivoire sur le projet, dans le cadre d'un partenariat public-privé (PPP) et il est financé par le Société financière africaine (AFC) et IHE Holding, une société de développement local.

Laisser un commentaire

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
S'il vous plaît entrer votre nom ici

NE PAS suivre ce lien ou vous serez interdit sur le site!