dernières nouvelles

Accueil Actualités Afrique Le Sénégal allège la TVA sur les coûts des équipements d'énergie renouvelable

Le Sénégal allège la TVA sur les coûts des équipements d'énergie renouvelable

La gouvernement de la République du Sénégal par le biais du ministère du Pétrole et de l'Énergie, a rejeté les charges de TVA (taxe sur la valeur ajoutée) pour environ 22 coûts d'équipement d'énergie renouvelable dans le but d'encourager leur utilisation et d'accélérer l'électrification des zones rurales dans ce pays d'Afrique de l'Ouest.

Lire aussi: Projet de 50,000 lampadaires solaires au Sénégal à moitié achevé

Les coûts des équipements d'énergie renouvelable exonérés de TVA, dans ce cas, concernent principalement les domaines du solaire, de l'éolien et du biogaz. Ils comprennent des systèmes de panneaux solaires photovoltaïques, des systèmes de capteurs ou de panneaux solaires thermiques, des onduleurs solaires, des batteries solaires, des systèmes de chauffe-eau solaires, des régulateurs de charge, des kits de lampes solaires, des systèmes d'éclairage public solaire (comprenant un panneau solaire, une batterie et une lanterne) et un kit de pompage solaire (comprenant un panneau solaire, un contrôleur et une pompe).

Les autres éléments comprennent la tour, la pale, le rotor, la nacelle et le moyeu, qui sont tous indispensables dans la construction de centrales éoliennes. En ce qui concerne les équipements de production de biogaz, le poêle à biogaz, l'analyseur de débit de biogaz, le biodigesteur préfabriqué, la pompe à biogaz, l'unité de désulfuration, le piège à eau, le générateur de biogaz et les unités de mélange de substrat ont également été touchés par ce privilège.

Le but de ce déménagement

Selon le ministère sénégalais du Pétrole et de l'Énergie, les nouvelles mesures réduiront de 18% les coûts d'acquisition des équipements de production d'énergies renouvelables, encourageant ainsi l'utilisation de cette forme de production d'électricité respectueuse de l'environnement et favorisant par la suite le taux d'accès à l'énergie plus surtout dans les zones rurales.

Cette décision fait partie d'une stratégie globale visant à atteindre l'accès universel à l'électricité dans ce pays d'Afrique de l'Ouest d'ici 2025. Cette stratégie selon le gouvernement peut facilement être réalisée en utilisant des solutions décentralisées telles que des mini-réseaux solaires, des kits solaires et des à l'échelle des centrales électriques à énergie renouvelable connectées au réseau, telles que les 158.7 MW Parc éolien de Taïba Ndiaye.

Laisser un commentaire

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
S'il vous plaît entrer votre nom ici

NE PAS suivre ce lien ou vous serez interdit sur le site!