dernières nouvelles

Accueil Actualités Afrique L'Algérie signe des contrats pour la mise en œuvre de projets pétroliers et gaziers

L'Algérie signe des contrats de mise en œuvre de projets pétroliers et gaziers

L'Algérie à travers Sonatrach, la compagnie pétrolière nationale d'État a signé des contrats - d'une valeur d'un peu moins de 520 M $ US - avec six entreprises nationales pour la mise en œuvre de projets pétroliers et gaziers dans ce pays d'Afrique du Nord.

Les contrats ont été signés avec ENGCB, SARPI, EEntreprise Nationale De Grands Travaux Pétroliers (ENGTP), Entreprise Nationale de Canalisations Spa (ENAC), la société de construction de pipelines Kanaghaz et Canalisations Cosider, filiale du groupe Cosider Spa.

Projets attendus, en particulier, conformément aux contrats

Les contrats verront notamment la construction de pipelines sur une longueur totale de 700 kilomètres à partir du sud-ouest du pays. On s'attend à ce que ces oléoducs transportent 11 millions de mètres cubes de pétrole par jour lorsqu'ils seront opérationnels d'ici un an seulement.

Lire aussi: L'Algérie achève la construction du projet de gazoduc GR7

Dans le cadre des contrats, SARPI et Groupe Safir travaillera sur des plans de développement pour les champs pétrolifères à l'ouest de Tuat, également connu sous le nom de Touat et qui est une région naturelle de désert au centre de l'Algérie. Ce projet permettra l'approvisionnement de 6,000 barils par jour de pétrole à la raffinerie d'Adrar, située dans la province d'Adrar dans la région sud-ouest du pays, d'ici 2022.

Cosider de son côté travaillera sur les réseaux de détection et anti-incendie des installations d'Arzew dans la province d'Oran tandis que l'ENAC fournira, installera et mettra en service des systèmes de protection cathodique sur les canalisations de Hassi R'Mel à Arzew.

Les projets devraient utiliser le contenu local et créer près de 3,000 XNUMX emplois locaux, selon la compagnie pétrolière publique.

Le pipeline R-OB1

Parallèlement, Sonatrach a récemment commencé à exploiter le pipeline R-OB1 entre Msila et Béjaia, suite à l'achèvement du projet de réhabilitation par l'ENAC. La portée du projet concernait la construction d'une canalisation de 164 km entre la station de pompage SP3 à Msila et la station d'isolement SP13 à Oued Ghir à Bejaïa.

Laisser un commentaire

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
S'il vous plaît entrer votre nom ici

NE PAS suivre ce lien ou vous serez interdit sur le site!