Le projet d'interconnexion du réseau électrique Cameroun-Tchad obtiendra plus de 305 millions de dollars US

Accueil » Nouvelles » Le projet d'interconnexion du réseau électrique Cameroun-Tchad obtiendra plus de 305 millions de dollars US

Le projet d'interconnexion du réseau électrique Cameroun-Tchad (Pirect) devrait recevoir un coup de pouce financier de près de 306 millions de dollars Groupe de la Banque mondiale.

Celle-ci a vu le jour à la suite d'une convention de financement signée à Yaoundé, capitale du Cameroun, entre l'institution financière internationale et le gouvernement du pays d'Afrique de l'Ouest représenté par Alamine Ousmane Mey, le Ministre de l'Economie, de l'Aménagement et de l'Aménagement du territoire (Minepat).

Un aperçu du projet d'interconnexion du réseau électrique Cameroun-Tchad

PIRECT découle de la volonté du Cameroun et du Tchad d'optimiser l'utilisation de leurs ressources énergétiques en intégrant leurs infrastructures de production, de transport et de distribution d'électricité.

Il s'agira de la construction d'une ligne principale de transport à haute tension (HT) de 225 kV entre Ngaoundéré et Maroua au Cameroun, et N'Djamena au Tchad ; et une liaison haute tension de 225 kV entre Maroua au Cameroun et Bongor, Guelendeng et N'Djamena au Tchad.

Lisez aussi: Garantie de 11 millions de dollars américains pour les centrales solaires de Maroua et Guider, Cameroun

Le projet comprend également la construction de postes de transformation haute tension (HT)/moyenne tension (MT) connexes ; et les réseaux de distribution d'électrification rurale le long des corridors des lignes de transport. Au total, environ 1 024 kilomètres de lignes de transport HT, dont 786 kilomètres au Cameroun et 238 kilomètres au Tchad, seront construits, et 478 localités dont 409 au Cameroun et 69 au Tchad le long de ces lignes électrifiées.

Importance du projet

Outre l'interconnexion des infrastructures de production et de transport d'électricité du Cameroun et du Tchad, réduisant ainsi considérablement les coûts de production de leurs sociétés nationales d'électricité respectives, c'est-à-dire Société Nationale de Transport d'Electricité, SONATREL et Société Nationale de l'Électricité, SNE, PIRECT va, à travers l'électrification des localités le long des lignes d'interconnexion, contribuer à augmenter le taux d'accès à l'électricité dans les deux pays, contribuant ainsi à l'amélioration des conditions de vie de la population et à la réduction de la pauvreté.