La station d'épuration de Timimoun, en Algérie, sera mise en ligne ce mois-ci

Accueil » Actualité » La station d'épuration de Timimoun, en Algérie, sera mise en ligne ce mois-ci

Mustapha Sidi-Moussa, le chef de la direction des ressources en eau (DRE) de la wilaya de Timimoun, une province algérienne créée en 2019 dans le Sahara algérien, a annoncé que la station d'épuration de Timimoun, dont les travaux de construction sont actuellement à plus de 95% terminé, sera opérationnel avant fin janvier 2022.

Construit pour un coût de près de 19.3 M$ US par l'Office National de l'Assainissement (ONA), un établissement public industriel et commercial national (EPIC) chargé de l'exploitation, de l'entretien, du renouvellement, de l'extension et de la construction de Travaux et infrastructures d'assainissement, l'installation s'étend sur une superficie de 4 hectares et a une capacité de 13,000 3 mXNUMX par jour.

Avantages de la station d'épuration de Timimoun

La station d'épuration de Timimoun récupérera les eaux usées s'écoulant dans les exutoires du Timimoun, les fera passer par des lignes de traitement avant de les mettre à la disposition des petits agriculteurs pour l'irrigation dans la wilaya où les précipitations ne dépassent pas 100 mm par an.

Lisez aussi: Lancement de la construction d'une station d'épuration à Bouinan, en Algérie

Au total, 43,000 XNUMX personnes bénéficieront de ce projet qui s'inscrit dans la politique du gouvernement algérien d'offrir de meilleurs services d'assainissement à sa population et d'atténuer les effets du stress hydrique.

Outre la protection de l'environnement contre les eaux usées, la réutilisation des eaux usées traitées à Timimoun réduira également la dépendance des petits agriculteurs à l'épuisement des ressources en eaux souterraines.