AccueilActualitésPhase 2 du projet d’alimentation en eau et d’expansion de Zaria au Nigeria mise en service

Phase 2 du projet d’alimentation en eau et d’expansion de Zaria au Nigeria mise en service

Phase deux de Projet d'approvisionnement en eau et d'extension de Zaria dans l'État de Kaduna, le Nigéria a été mis en service. Le président Muhammadu Buhari a organisé la cérémonie de mise en service et a déclaré que le gouvernement avait dépensé 32.7 millions de dollars américains pour le projet.

Le projet Zaria Water proposé vise à contribuer aux efforts du gouvernement pour accroître l'accès à l'approvisionnement en eau et à l'assainissement du niveau actuel de 54% pour l'eau et 32% pour l'assainissement à 100% d'accès d'ici 2020.

Rechercher des pistes de construction
  • Région / Pays

  • Secteur

Lire aussi: Le tunnel collecteur d'eau du Nord sera opérationnel à la fin de 2020

Projet d'approvisionnement en eau et d'extension de Zaria

Le projet d'eau est l'aboutissement des efforts conjoints du gouvernement fédéral, du gouvernement de l'État de Kaduna, de la Banque islamique de développement et de la Banque africaine de développement. Le projet impliquait la construction d'un barrage Galma polyvalent de 186.1 millions de mètres cubes. La première phase a été commandée en 2017, par le président national de l'époque du Congrès All Progressives (APC) au pouvoir.

La station d'épuration de Zaria a une capacité de 150 millions de litres d'eau par jour. Il devrait résoudre une fois pour toutes le problème de la pénurie d'eau dans la métropole de Zaria et ses environs. Le niveau d'eau actuel de la zone est à 30%.

Le gouvernement fédéral du Nigéria (FGN) a accordé une haute priorité au développement de services d'approvisionnement en eau et d'assainissement sûrs et adéquats en tant qu'instrument clé pour lutter contre la pauvreté et accélérer le développement socio-économique dans le Stratégie nationale d'autonomisation économique et de développement (NEEDS), Vision 2020 du Nigéria et Stratégie d'autonomisation et de développement économique de l'État (SEEDS).

Actuellement, la couverture des services dans les zones urbaines du Nigéria est d'environ 54% et
la couverture est estimée à 35% de la demande réelle d'approvisionnement en eau. Production d'eau
les installations dans les zones urbaines sont rarement exploitées à pleine capacité en raison de l'équipement en panne, ou du manque de puissance ou de carburant pour le pompage.

 

Si vous avez une remarque ou plus d'informations sur ce post, veuillez partager avec nous dans la section commentaires ci-dessous

Laisser un commentaire

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
S'il vous plaît entrer votre nom ici