Début de la construction d'un complexe de bureaux polyvalents à l'UENR, au Ghana

Accueil » Actualité » Début de la construction d'un complexe de bureaux polyvalents à l'UENR, au Ghana

La première pierre a été récemment posée pour marquer le début de la construction d'un complexe de bureaux polyvalent de quatre étages à UENR (l'Université de l'énergie et des ressources naturelles), à Suyani, une ville et la capitale de la région de Bono et de la municipalité de Sunyani au Ghana.

Comprenant des bureaux administratifs, des salles de conférence, des amphithéâtres et un centre TIC, le complexe de bureaux polyvalent sera construit en 18 mois pour un coût d'environ 19 millions de GHC. Il sera financé par le fonds généré en interne (IGF) de l'université.

La nécessité d'un complexe de bureaux polyvalent en UENR

S'exprimant lors de la cérémonie de pose de la première pierre, Professeur Elvis Asare-Bediako, le vice-chancelier (VC), a expliqué que l'université avait désespérément besoin de bureaux pour le personnel enseignant et non enseignant, de salles de conférence pour accueillir sa population étudiante croissante, ainsi que de salles de conférence et d'auditoriums pour les grands événements universitaires tels que les cérémonies d'inscription et de remise des diplômes.

Lisez aussi: Ghana Audit Service va ouvrir un nouveau bureau à Koforidua

Le projet de construction du complexe de bureaux polyvalent à l'UENR selon le vice-chancelier (VC) est une réponse à de nombreuses questions d'infrastructure à l'UENR, ainsi qu'une continuation de nombreux projets futurs. Une fois terminé, le professeur Asare-Bediako a déclaré que le complexe de bâtiments résoudrait le problème du manque de bureaux et de salles de conférence, ainsi que résoudrait de nombreuses autres lacunes d'infrastructure nécessaires au bon fonctionnement de l'université.

Appel à soutien pour le projet

Le professeur Elvis Asare-Bediako a exhorté les acteurs universitaires à travailler ensemble et à fournir le soutien nécessaire pour que le complexe de bureaux polyvalent de quatre étages de l'UENR prenne vie sur le terrain et soulage l'institution du manque d'infrastructures.

Il a également appelé les indigènes bienveillants de la région de Bono, le gouvernement et les Ghanéens philanthropes, ainsi que les entreprises et les organisations caritatives, à soutenir l'université financièrement ou de quelque manière que ce soit.

Bono Regional Minister Madam Justina Owusu-Banahene on the other hand praised the university’s initiative and assured the government that all ongoing Fonds fiduciaire du Ghana pour l'éducation projets sur ses campus seront achevés.