AccueilActualitésLa construction de la route Kisumu-Kakamega Le survol de Mamboleo sera achevé en juillet

La construction de la route Kisumu-Kakamega Le survol de Mamboleo sera achevé en juillet

La construction du survol de mamboleo de la route Kisumu-Kakamega devrait s'achever d'ici juillet de cette année. C'est selon Autorité nationale des routes du Kenya Directeur régional de Nyanza Ing. Julius Mak'Oderoh.

La construction du projet est actuellement achevée à 97 %. La section restante de la route a besoin de 300 millions de shillings pour être achevée, selon le directeur régional de KeNHA Nyanza.

Retard du survol de Mamboleo de la route Kisumu-Kakamega

Rechercher des pistes de construction
  • Région / Pays

  • Secteur

Vous souhaitez voir les projets de construction à Nairobi uniquement ?Cliquez ici

Ing. Mak'Oderoh a également révélé qu'un certain nombre de facteurs ont conduit au licenciement du premier entrepreneur. La construction de la route à l'échangeur d'Ahero a également été un énorme problème selon l'ingénieur. "L'échangeur", a-t-il dit, "a été un sujet de préoccupation pour les habitants ainsi que pour le gouvernement. Aussi, il a promis que les routes seraient bientôt terminées.

Lisez aussi: Plans en cours pour le projet de modernisation de l'aéroport international d'Eldoret, Kenya

Mak'Oderoh a déclaré que le deuxième entrepreneur qui avait reçu l'accord l'avait interrompu à mi-chemin. Cela était dû à l'insuffisance du Trésor. Avant d'être mis à la disposition du grand public, le directeur régional a déclaré que la route nécessitait une couche et un déchiquetage de plus. Il a assuré que l'organisation travaillait pour que tous les projets soient terminés.

Faire face à la propreté et aux accidents sur l'autoroute

Après le décès de son prédécesseur en avril de l'année dernière, Mak'Oderoh a pris ses nouvelles fonctions. Il n'est en poste que depuis peu de temps. En outre, il a déclaré que dans un effort pour sauvegarder et maintenir la propreté des autoroutes, KeNHA a consulté les entreprises locales de broyage de canne à sucre.

C'était en réponse aux plaintes des citoyens concernant les nombreux accidents auto-infligés causés par les tracteurs transportant la canne aux moulins au Kachok Flyover sur l'autoroute Kisumu-Nairobi. Mak'Oderoh a demandé à plusieurs reprises aux meuniers de conseiller à leurs transporteurs de suivre le code de la route et d'arrêter de jeter des fragments de canne sur la route.

Si vous travaillez sur un projet et que vous aimeriez qu'il figure dans notre blog. Nous serons heureux de le faire. Veuillez nous envoyer des photos et un article descriptif à [email protected]

Laisser un commentaire

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
S'il vous plaît entrer votre nom ici