Lancement d'un programme national d'approvisionnement en eau potable et d'irrigation au Maroc

Accueil » Actualité » Lancement d'un programme national d'approvisionnement en eau potable et d'irrigation au Maroc

Le gouvernement marocain a lancé le programme national d'approvisionnement en eau potable et d'irrigation 2020-2027. Cela a été annoncé par Abdelkader Amara, le ministre marocain de l'équipement, des transports, de la logistique et de l'eau.

Amara a expliqué que le gouvernement du pays d'Afrique du Nord commencera la mise en œuvre du programme en construisant cinq grands barrages d'une capacité totale de stockage de 525 millions de mètres cubes.

Lire aussi: 7 nouvelles usines de traitement de l'eau et des eaux usées à construire à travers l'Égypte

Les barrages seront construits à Loued Lakhdar (petite ville et commune rurale de la province d'El Kelâat Es-Sraghna de la région de Marrakech-Safi), Taghzirt (une ville et commune rurale de la province de Béni Mellal, Béni Mellal-Khénifra), Tamri ( une petite ville et commune rurale dans la préfecture d'Agadir-Ida Ou Tanane, Souss-Massa) et Alkhankro à Figuig, une province de la région orientale.

Cette phase du programme nécessitera un investissement de plus de 537 millions USD.

Viser 15 barrages supplémentaires dans le futur

Dans le cadre du programme national d'approvisionnement en eau potable et d'irrigation 2020-2027, les autorités du royaume chérifien ont pour objectif de construire 15 barrages en plus de ceux mentionnés ci-dessus.

Cela portera le nombre d'infrastructures hydrauliques en service dans ce pays d'Afrique du Nord à 20 d'ici 2027. Toutes les installations augmenteront la capacité des barrages du pays d'un total de 18 milliards de mètres cubes à l'équivalent de 27 milliards .

Les réservoirs d'eau seront pour la plupart remplis d'eau de pluie.

Exploiter les ressources en eau non conventionnelles

Le gouvernement marocain souhaite également exploiter les ressources en eau non conventionnelles, depuis les stations d'épuration jusqu'aux usines de dessalement d'eau de mer qui seront construites dans les zones côtières du royaume d'Afrique du Nord.

Le deuxième axe du programme national d'approvisionnement en eau potable et d'irrigation 2020-2027 se concentrera sur la valorisation de l'eau. Des mesures de réduction de la consommation d'eau seront également mises en œuvre principalement dans le secteur agricole qui dépend de l'irrigation.

L'ensemble du programme sera financé par le gouvernement marocain à hauteur de près de 13 milliards de dollars.