Lancement du projet d'énergie géothermique de Menengai au Kenya

Accueil » Actualité » Lancement du projet d'énergie géothermique de Menengai au Kenya

Le vice-président (DP), Rigathi Gachagua, a dirigé l'inauguration des travaux de construction du projet d'énergie géothermique de Menengai dans le comté de Nakuru, au Kenya. Le projet vise à ajouter 35 mégawatts (MW) au réseau national une fois terminé.

"Cela contribuera à réduire le coût de l'énergie et à accélérer la fabrication, l'économie numérique, entre autres avantages", a déclaré le DP. Le projet d'énergie géothermique vise également à atteindre une transition à 100 % vers l'énergie verte.

Le complexe de Menengai est le deuxième champ géothermique à grande échelle en cours de développement au Kenya après Olkaria. Le projet Menengai a été annoncé lors de la COP27 en novembre 2022, pour accélérer des projets d'investissement verts d'une valeur de 3.99 milliards de dollars.

De plus, des accords de financement pour le projet ont été signés en décembre 2022 avec la Banque africaine de développement (BAD). De plus, la Banque de commerce et de développement de l'Afrique orientale et australe et Finnfund ont également participé à la signature de l'accord.

Importance du projet d'énergie géothermique de Menengai vers la transition vers l'énergie verte

GDC a indiqué que le projet Menengai est développé par trois producteurs d'électricité indépendants (IPP), générant 35 MW chacun.

Le premier IPP, Sosian Menengai Geothermal Power, devrait entrer en service en juin 2023. De plus, Globeleq est le deuxième IPP sur le site du projet et met en œuvre le projet par l'intermédiaire de Globeleq Geothermal Kenya Limited. La centrale géothermique de Globeleq portera la capacité totale du projet Menengai à 70 MW.

Lisez aussi: Les travaux de forage sur le site géothermique d'Akiira dans la vallée du Rift, au Kenya, devraient reprendre

L'entreprise publique GDC fournira de la vapeur au projet pour conversion en électricité dans le cadre d'un accord de mise en œuvre du projet et d'approvisionnement en vapeur de 25 ans. Une fois terminé, l'électricité sera vendue à Kenya Power, dans le cadre d'un contrat d'achat d'électricité (PPA) pour la même période.

Le secrétaire du Cabinet, Davis Chirchir, a salué le concept de réduction des risques soutenu par le gouvernement kenyan par le biais de GDC. Ce dernier a déjà foré 43 puits à Menengai, assumant les risques initiaux liés à l'expansion du projet géothermique.