Les travaux de construction de l’oléoduc d’Afrique de l’Est (EACOP) sont en cours en Ouganda

Accueil » Actualités » Les travaux de construction de l’oléoduc d’Afrique de l’Est (EACOP) sont en cours en Ouganda

Selon le directeur de la construction de l'oléoduc d'Afrique de l'Est, Ahamed Arafat, les travaux de construction débuteront en 2024 et devraient être terminés d'ici la fin de l'année 2025. Actuellement, les travaux de génie civil progressent bien. dans les deux pays de l'Ouganda et de la Tanzanie. Deux stations de pompage auraient été installées en Ouganda. Selon le responsable de la réglementation du EACOP du projet, Lawrence Ssempagi, a déclaré qu'ils établiraient un total de 60 équipes qui seront chargées de parcourir chacune environ 100 kilomètres afin d'atteindre l'objectif d'achèvement de 2025.

Les travaux de construction pour l'établissement des camps principaux, du terminal de stockage et du parc de canalisations progressent dans la station de pompage située dans le district de Hoima dans la région de Nyamasoga, la zone de Kasamya située dans le district de Kakumiro et également dans le district de Ssembabule.

A lire également: Début des études de faisabilité du projet de gazoduc Tanzanie-Ouganda

Processus de construction d’un oléoduc en Afrique de l’Est

Concernant les questions concernant l'acquisition de terrains pour l'oléoduc d'Afrique de l'Est, le responsable de la communication du projet d'oléoduc a indiqué qu'il traitait les cas en cours. Il a également noté qu'ils enverraient des lettres d'avertissement avant le début de la construction du tracé du pipeline aux personnes dont les terres ont été touchées mais qui conservent et utilisent toujours les terres du projet.

Comme les oléoducs d'alimentation de Tilenga et Kingfisher, l'East Africa Crude Oil Pipeline devra d'abord subir des travaux de cordage mais également de soudage avant d'être enfoui sous terre. Ensuite, la signature de la Décision Finale d'Investissement (FID) entre les deux pays à savoir la Tanzanie et l'Ouganda et les compagnies pétrolières qui feront partie du projet ; les activités d'acquisition de terrains pour le projet, d'indemnisation des personnes affectées par le projet, de construction de maisons de remplacement pour les personnes qui seront affectées par le projet, de restauration des moyens de subsistance des personnes affectées et également d'achat des matériaux de construction de l'EACOP. a donné le coup d'envoi.