La BAD signe un accord de prêt de 15 millions de dollars pour la construction du parc technologique du Cap-Vert

Accueil » Nouvelles » La BAD signe un accord de prêt de 15 millions de dollars pour la construction du parc technologique du Cap-Vert

La Banque africaine de développement (BAD) et le gouvernement du Cap-Vert ont signé un accord de financement de 15 millions de dollars pour la deuxième phase du Parc technologique du Cap-Vert. Des fonds de la BAD ont également été fournis pour la première phase du parc. La deuxième phase comprend la construction en partenariat public-privé (PPP) de deux centres de données. Ainsi que l'installation de capacité d'énergie renouvelable.

Le vice-Premier ministre et ministre des Finances de Cabo Verde, Olavo Avelino Garcia Correia, a déclaré après la signature du nouvel accord de prêt : « Notre objectif est de faire de Cabo Verde une nation numérique, avec une économie en circulation, et les parcs technologiques de Praia sont un élément clé de cette importante stratégie gouvernementale.

Lisez aussi: Jurong Ironman Machinery Co., Ltd.-fabricant et distributeur de machines et équipements de construction

Date d'achèvement du parc technologique du Cap-Vert

La deuxième phase du parc technologique du Cap-Vert devrait être achevée d'ici juin 2026. La BAD a prêté 31.6 millions d'euros pour financer la première phase du parc technologique, qui sert de zone économique spéciale avec des allégements fiscaux et de droits d'importation.

Le parc comprend deux campus : un à Praia et un sur l'île de Sao Vicente à Mindelo. À l'exception du bâtiment 2, qui fait partie de la composante du centre de données et est situé à Sao Vicente, tous les bâtiments sont à Praia. De plus, le centre de données est destiné à fournir un service de reprise après sinistre. C'est pourquoi il est situé sur une île séparée. Le campus de Praia a une superficie de 8 hectares. Et contient six bâtiments principaux qui comprennent un centre de formation technologique, un incubateur d'entreprises technologiques et un centre de congrès.

De plus, les premières entreprises ont déjà démarré leurs activités sur le campus. Et l'ouverture officielle du parc technologique est prévue pour fin 2023. L'objectif du parc technologique est de devenir un centre régional des TIC. Attirer des entreprises qui offrent des services tels que l'externalisation des processus métier et le développement de logiciels. De plus, la BAD a déclaré en 2022 que plus de 15 entreprises, dont Microsoft, avaient manifesté leur intérêt pour le parc.