La construction du nouvel hôpital CH Rennie au Libéria est en cours

Accueil » Actualités » La construction du nouvel hôpital CH Rennie au Libéria est en cours

Le président Weah a officiellement inauguré mercredi la construction d'un nouvel hôpital CH Rennie au Libéria, pour remplacer celui qui a été complètement détruit lors d'un incendie. Les patients ont du mal à obtenir des médicaments depuis les dégâts. Et ils ont dû être transportés vers JFK et d’autres hôpitaux de Monrovia et d’autres régions du pays. Lors d'une cérémonie mercredi, Weah a exprimé sa gratitude pour l'inauguration des travaux de l'hôpital, qui, une fois terminé, répondra aux besoins médicaux non seulement du comté mais aussi de ceux des villages voisins de la région.

Il a affirmé qu'en construisant le nouvel hôpital CH Rennie au Libéria, son administration avait montré son engagement à répondre aux besoins médicaux des Libériens et son dévouement envers la population du Libéria. Comté de Margibi.

Weah a profité de l'occasion pour s'entretenir avec des jeunes à risque soignés à l'hôpital. Et les a encouragés à s’en tenir à leurs résolutions d’arrêter de consommer de la drogue.

Il a déclaré : « Nous vivions dans le ghetto. Mais le jour où nous avons pris la décision de changer, nous nous y sommes tenus ; vous seul pouvez vous changer.

Lisez aussi: Signature d'un accord de financement pour la toute première centrale solaire à grande échelle du Libéria à Mount Coffee

Capacité et coût du nouvel hôpital CH Rennie au Libéria

Le président Weah a fait don de 250,000.00 2022 $ en 150 pour la reconstruction d'urgence du nouvel hôpital CH Rennie au Libéria, après qu'il ait subi des dommages. L'établissement de XNUMX lits sera situé dans l'ancien complexe hospitalier, dans le cadre de l'engagement du président suite à l'incendie de construire une structure ultramoderne plus grande dans le comté de Margibi. Le porte-drapeau du CDC a toujours souligné que, que cela se fasse ou non en période électorale, le gouvernement est tenu de mener des initiatives de développement. Les logements nouvellement construits que son administration avait créés à l'usage du personnel médical ont également été inaugurés par le Président lors de sa visite.

Le président Weah a été remercié par un représentant des « jeunes à risque en sous-réadaptation » pour l’avoir aidé à retourner à la vie quotidienne. Seul le président Weah, selon lui, s'inquiète de leur situation.

Il a déclaré : « La prévalence des drogues illicites dans le pays n’est pas la faute du président Weah. »

Avant que le dirigeant libérien n'entre en politique, a-t-il affirmé, la nation avait été ravagée par des substances illégales. Toute la journée, Weah est resté en contact avec les habitants du comté de Margibi.