Les premières éoliennes mettent les voiles pour le parc éolien offshore Massive Dogger Bank

Accueil » Actualités » Les premières éoliennes mettent les voiles pour le parc éolien offshore Massive Dogger Bank

La campagne d'installation des premières turbines du parc éolien offshore de 3.6 GW de Dogger Bank a commencé. Le navire autoélévateur Voltaire de Jan De Nul a quitté le port d'Able Seaton, transportant le premier lot d'éoliennes jusqu'au chantier de construction. Le parc éolien est situé à environ 130 kilomètres au large de la côte est du Yorkshire, au Royaume-Uni.

Le projet ambitieux est dirigé par SSE Renewables en collaboration avec Equinor et Vårgrønn. Ainsi, il verra l'installation de 277 turbines GE Haliade-X sur les trois phases du parc éolien de Dogger Bank. Jan De Nul a obtenu un contrat en 2020 pour installer des turbines pour les phases A et B. Plus tard, l'année suivante, l'entreprise a également obtenu le même travail pour la phase C.

L'excitation entoure l'installation de la première éolienne de 260 mètres, qui devrait commencer au cours du week-end. Les composants de l'éolienne sont arrivés au port d'Able Seaton depuis janvier. C'est là que Mammoet UK est responsable du levage et du transport de charges lourdes à terre pour la mise en scène et l'assemblage. De plus, Eastgate Engineering s'occupera des travaux mécaniques et électriques pour le pré-assemblage des tours et des nacelles.

LIRE AUSSI: Rénovation complète prévue en 2024 pour le tunnel Blackwall de Londres

Nombre de turbines du parc éolien offshore Dogger Bank de 3.6 GW

L'installation se compose de 190 turbines Haliade-X de 13 MW dans les phases A et B et de 87 turbines Haliade-X de 14 MW dans la phase C. L'entreprise a contribué de manière significative à la création d'emplois, avec plus de 2,000 XNUMX emplois principalement dans le nord-est de l'Angleterre.

Dogger Bank Wind Farm a déjà réalisé plusieurs premières mondiales, notamment le déploiement d'une technologie innovante d'éoliennes de 13 MW et 14 MW, la première plate-forme de sous-station offshore à courant continu haute tension (HVDC) sans pilote au monde et l'utilisation pionnière de la technologie HVDC sur un Parc éolien britannique.

Le projet a commencé la construction offshore l'année dernière sur le site de Dogger Bank A, où 95 fondations monopieu sont en cours d'installation. La mise en œuvre réussie de ces technologies pionnières devrait révolutionner le développement des futurs projets offshore. Ainsi, cela renforcera davantage la position du Royaume-Uni en tant que leader dans les initiatives d'énergie renouvelable. L'achèvement est prévu en 2026, Equinor prenant la tête une fois le parc éolien opérationnel. On estime que le parc éolien a une durée de vie d'environ 35 ans.