AccueilPersonnesInterviewEntretien avec Albert du Preez, SVP et responsable de TOMRA Mining
x
Top 10 des plus grands aéroports du monde

Entretien avec Albert du Preez, SVP et responsable de TOMRA Mining

  1. Parlez-nous de TOMRA

Exploitation minière TOMRA est un pionnier des technologies de tri basées sur des capteurs et un leader dans la révolution des ressources. Ses solutions contribuent de manière significative à une approche minière plus respectueuse de l'environnement, ainsi qu'à l'amélioration de l'efficacité et de la rentabilité des opérations minières.

Il fait partie du groupe TOMRA, fondé en 1972, lorsqu'il a révolutionné le secteur du recyclage avec ses distributeurs automatiques inversés. Aujourd'hui, elle continue d'innover et de travailler à la pointe des industries du recyclage, de l'alimentation et des mines. Ses solutions permettent une économie circulaire avec des systèmes avancés de collecte et de tri qui optimisent la récupération des ressources et minimisent les déchets.

TOMRA Mining apporte cette expertise et ce savoir-faire aux industries minières et de traitement des minerais du monde entier.

Nous sommes le leader mondial du tri de minerai à base de capteurs et fournissons à nos clients des équipements conçus pour résister à l'environnement minier difficile. Nos solutions vont des procédés industriels minéraux au tri des diamants, métaux ferreux et non ferreux. Notre technologie optimise l'efficacité et la récupération des minerais précieux tout en minimisant les déchets. Elle présente en outre l'avantage de réduire considérablement la quantité d'énergie et d'eau requise par rapport aux méthodes traditionnelles telles que le broyage et la séparation des milieux denses (DMS), avec une réduction conséquente des coûts d'exploitation et de l'impact environnemental.

Bien que nous soyons une entreprise mondiale, nous poursuivons une stratégie de localisation de nos experts le plus près possible des opérations de nos clients afin de travailler en étroite collaboration avec eux tout au long du processus de développement et d'installation. Nous maintenons cette relation étroite une fois que l'équipement est mis en service pour garantir qu'il continue de fonctionner efficacement et pour aider nos clients à répondre aux exigences changeantes de leur fonctionnement.

Pour les marchés africains, nous avons récemment réalisé un investissement important dans le nouveau siège régional à Johannesburg. Le nouveau site héberge les trois filières du groupe, notre équipe TOMRA Mining travaille donc côte à côte avec nos collègues des secteurs de l'Alimentation et du Recyclage. En plus de nos bureaux, les nouvelles installations comprennent un entrepôt, des salles de formation et un espace dédié à la démonstration de nos technologies basées sur les capteurs. Nous avons également élargi notre équipe, de sorte que nous avons maintenant 26 personnes basées ici pour soutenir nos clients dans tous les pays d'Afrique subsaharienne.

  1. Quels sont les plans futurs de TOMRA pour le marché africain?

Le continent africain possède l'une des plus grandes industries minérales au monde. Avec plus de 30 millions de km2, c'est le deuxième plus grand continent et couvre 20% de la superficie totale de la Terre - et, surtout, il est extrêmement riche en ressources minérales. On pense qu'il détient 90% du platine mondial et 80% de son chrome, pour ne citer que quelques exemples. C'est un immense marché au potentiel énorme.

Tomra - Centre des opérations de Johannesburg

TOMRA Mining a beaucoup à offrir: avec nos technologies de tri du minerai basées sur des capteurs, nous pouvons aider les opérations minières à libérer ce grand potentiel, en ajoutant de la valeur à leurs mines. TOMRA a développé sa technologie exclusive de transmission par rayons X (XRT) pour le recyclage des métaux et des minéraux il y a deux décennies, et il s'est avéré depuis être une solution fiable et robuste dans l'industrie minière.

Le tri du minerai XRT basé sur des capteurs de TOMRA est une technologie véritablement disruptive. Cette technologie de séparation à sec peut remplacer efficacement les méthodes traditionnelles telles que la séparation des milieux denses (DMS), offrant d'excellents résultats avec une consommation d'énergie et une utilité réduites. Avec cette technologie, nous pouvons déterminer la densité atomique moyenne de chaque élément fini d'une roche. Ensuite, nous utilisons le traitement d'image et des algorithmes mathématiques pour prendre une décision de tri binaire roche par roche, avec 10,000 particules par seconde, et trier de 20 tonnes à 400 tonnes de matière première extraite par heure, en fonction de la taille du trieur et le type de minéral.

Notre solution XRT peut éliminer plusieurs étapes de concentration, et cette réduction de la complexité se traduit par des dépenses d'investissement et des coûts d'exploitation considérablement inférieurs. De plus, c'est un processus 100% sec qui ne nécessite pas d'eau, de pompes, d'épaississants ou de réactifs chimiques, contrairement aux autres méthodes traditionnelles. Il s'agit d'un processus à faible impact environnemental, ce qui réduit le besoin d'analyses environnementales et d'études d'impact supplémentaires.

Nous travaillons avec succès avec les mines de diamants en Afrique depuis huit ans. Nous avons obtenu des résultats exceptionnels avec nos solutions sur mesure qui combinent notre technologie révolutionnaire XRT avec nos technologies proche infrarouge (NIR) et laser selon les besoins. Nos clients ont considérablement amélioré leurs taux de récupération ainsi que la qualité des pierres précieuses - et ils ont récupéré certains des plus gros diamants de l'histoire.

Maintenant, nous avons également introduit cette technologie sur le marché Chrome et nous avons aujourd'hui trois trieurs mis en service en Afrique du Sud. L'installation la plus récente a été mise en service en novembre dernier par la société de gestion de projet P2E Consulting pour une mine de chrome de l'Est afin de remplacer une usine DMS existante, qui a été utilisée pour produire le produit Small Lumpy vendable à partir de ROM et de décharges de LG6 Chromite. Le trieur atteint des teneurs supérieures à 40% de Cr2O3 et des récupérations massives de 25 à 30% à partir de déchets scalpés, ce qui entraîne des traces de chrome aussi faibles que 8%. Avec notre solution, l'usine produit du Small Lumpy vendable à environ 50% du coût par rapport à une usine DMS.

Nos expériences avec les diamants et le chrome sont d'excellents exemples de la façon dont nous pouvons pénétrer un nouveau marché et ajouter une valeur significative aux opérations de nos clients dès le premier jour, ce qui a un impact positif sur ces produits.

Nous avons pu ajouter de la valeur à des projets dans les métaux ferreux, les minéraux industriels et les diamants en Afrique du Sud, au Lesotho, au Botswana, en Angola et en Sierra Leone, et nous sommes impatients de nous développer sur d'autres marchés où nous savons que nous pouvons ajouter de la valeur - Mozambique, Zimbabwe, Namibie, Kenya et Tanzanie en particulier.

Les pratiques passées dans l'industrie minière ont conduit à une pression croissante pour que les mines soient écologiquement et socialement durables. TOMRA peut faire une réelle différence, en ajoutant de la valeur au secteur de manière durable et rentable, en aidant à créer des emplois et de la richesse qui, à terme, auront pour conséquence que l'industrie minière aura un impact socio-économique positif à travers le continent.

  1. Quels sont les défis rencontrés jusqu'à présent? 

L'Afrique est un continent au potentiel énorme, tant sur le plan économique qu'humain. Le défi est de réaliser ce potentiel. Pour nous chez TOMRA, il s'agit de débloquer la valeur que nos solutions de tri de minerai à base de capteurs peuvent apporter aux opérations minières africaines. Il s'agit d'apporter une technologie de rupture sur le marché et de montrer à nos clients ce qu'elle peut réaliser pour leurs opérations et leurs entreprises.

À cet égard, nous avons une proposition de vente très forte avec nos technologies - le coût initial est similaire à une usine DMS, mais les coûts d'exploitation sont beaucoup plus faibles et les avantages en termes d'efficacité, de qualité du produit, de rentabilité et d'impact environnemental sont bien supérieur - et le processus ne nécessite pas d'eau. Le processus d'approbation complexe dans les grandes exploitations minières peut être un défi, mais nous constatons que nos résultats parlent d'eux-mêmes et l'intérêt pour nos solutions de tri du minerai basé sur des capteurs se traduit par un nombre croissant d'installations.

  1. Que pensez-vous pouvoir faire pour surmonter ces défis? 

Chez TOMRA, nous considérons notre relation avec les clients comme un véritable partenariat: nous sommes constamment à leurs côtés pour avoir une compréhension approfondie de leurs besoins. Nous regardons l'image entière; nous poussons notre analyse au-delà des aspects techniques pour inclure leur activité dans son ensemble et les responsabilités sociales. Nous sommes proches d'eux tout au long du processus. Nous discutons en détail du projet et travaillons sur la solution qui correspond le mieux à leur mine et à leur exploitation. Nous maintenons ce contact constant jusqu'à la fin - et au-delà.

Nous savons qu'il n'y a pas de meilleure façon de comprendre les avantages d'une technologie perturbatrice que de la voir de première main. Nous avons un centre de formation à notre nouveau siège régional où nous pouvons démontrer nos trieurs basés sur des capteurs et nos experts peuvent expliquer comment nos technologies peuvent ajouter de la valeur à leur mine.

  1. Selon vous, quelles sont les nouvelles tendances de l’industrie? 

Une tendance importante que nous constatons est une prise de conscience croissante de l'impact environnemental de l'exploitation minière et de la nécessité de passer à des processus verts dans l'industrie. C'est un domaine où TOMRA peut faire une réelle différence, car nos solutions de tri de minerai à base de capteurs ont un faible impact sur l'environnement en raison de la réduction des déchets et de la moindre utilisation d'énergie et d'eau.

Nous assistons également à un changement de mentalité, alors que les nouvelles générations qui ont grandi à l'ère de l'informatique gravissent les échelons. En conséquence, l'industrie est plus ouverte aux nouvelles technologies et à une plus grande utilisation de l'automatisation dans les usines. Les technologies de rupture telles que les solutions de tri basées sur les capteurs de TOMRA sont plus faciles à considérer et leurs avantages sont compris et appréciés.

Toute nouvelle percée technologique? 

Chez TOMRA, nous développons continuellement de nouvelles technologies. Chaque année, nous introduisons de nouvelles améliorations et mises à niveau qui augmentent le niveau de performance de nos trieurs. Nous sommes constamment en discussion avec nos clients; à mesure que leurs besoins évoluent, nous développons des solutions pour y répondre. Lorsque nous voyons des opportunités d'étendre ces nouvelles solutions à d'autres types d'opérations ou de produits de base, nous les ajoutons à notre portefeuille pour les rendre disponibles à d'autres clients.

Parmi nos projets de développement, celui dont nous sommes particulièrement enthousiastes va pousser notre solution pour les diamants encore plus loin, étendant notre technologie XRT à l'étape de récupération finale, ajoutant encore plus de valeur pour nos clients. Ce produit, qui entrera sur le marché plus tard cette année, changera la donne. Nous opérons dans une industrie en constante évolution, tout comme TOMRA.

À propos de TOMRA

TOMRA a été fondée sur une innovation en 1972 qui a commencé par la conception, la fabrication et la vente de distributeurs automatiques inversés (RVM) pour la collecte automatisée de contenants de boissons usagés. Aujourd'hui, TOMRA fournit des solutions technologiques qui permettent l'économie circulaire avec des systèmes avancés de collecte et de tri qui optimisent la récupération des ressources et minimisent les déchets dans les industries alimentaires, de recyclage et minières.

TOMRA compte environ 100,000 80 installations dans plus de 8.6 marchés à travers le monde et a réalisé un chiffre d'affaires total d'environ 880 milliards de NOK (2018 millions d'euros) en 4,000. Le Groupe emploie environ XNUMX XNUMX personnes dans le monde et est coté en bourse à la Bourse d'Oslo (OSE: TOM).

Si vous avez une remarque ou plus d'informations sur ce post, veuillez partager avec nous dans la section commentaires ci-dessous

Laisser un commentaire

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
S'il vous plaît entrer votre nom ici