Une usine de production d'huile végétale à Laâyoune inaugurée au Maroc

Accueil » Actualités » Une usine de production d'huile végétale à Laâyoune inaugurée au Maroc

Le Maroc a lancé une usine unique de production d'huile végétale à Laâyoune, la région sud du pays. El Moussaoui, l'investisseur du projet, a officiellement inauguré les installations dans le cadre des activités commémorant le 70e anniversaire de la Révolution du Roi et du Peuple.

Selon Moussaoui dans une interview, 60 % de la production de l'usine serait exportée, principalement vers des pays africains comme le Tchad. Ainsi que la Mauritanie, le Mali et le Niger. Selon les données recueillies sur Portail de la carte commerciale, le projet devrait mettre fin aux dépenses de 900 millions de dollars en importation d'huiles végétales.

Moussaoui a déclaré : « L'ouverture de cet établissement, le premier du genre au Maroc, nous remplit de joie et de fierté. Nous avons pris soin de le mettre aux normes sanitaires internationales afin de le mettre en ordre. Garantir un produit de haute qualité tant pour le marché intérieur que pour l’exportation.

Lisez aussi: L'usine marocaine de batteries EV sera construite

Coût total et capacité de l'usine de production d'huile végétale de Laâyoune

L'usine, construite sur un terrain de 19,000 2 m100, a une capacité de production quotidienne de 52 tonnes d'huiles végétales pour un investissement total de 250 millions de dollars américains. Et devrait créer 120 emplois indirects en plus des XNUMX postes directs.

Compte tenu de la faiblesse structurelle du Maroc dans la production d'oléagineux, le pays est un importateur net d'huiles végétales. Le Maroc ne produit désormais localement que suffisamment de graines d'huile végétale pour répondre à environ 2 % de la demande de consommation du pays, selon Market Research.com.

Le Maroc subit ainsi de plein fouet les variations de prix sur les marchés mondiaux. Parce qu’elle importe 98 % des matières premières nécessaires à la fabrication des huiles alimentaires. Et fait partie des 10 premiers importateurs mondiaux. Cela a eu un impact significatif sur le pouvoir d’achat des consommateurs.

Le conseil affirme que les graines oléagineuses cultivées localement ne contribuent qu'à hauteur de 1.3 % au secteur. Et ils ajoutent que lorsque les coûts d’expédition et de transport des marchandises à l’échelle internationale augmentent, la hausse des prix des matières premières augmente également.