AccueilLes plus grands projetsDerniers développements sur le projet de la ville de Tatu au Kenya

Derniers développements sur le projet de la ville de Tatu au Kenya

Le projet Dubai World Islands
Le projet Dubai World Islands

À Tatu City, la construction du plus grand centre de contact du Kenya, qui emploiera des milliers de jeunes, a officiellement commencé. L'installation de 4000 places devrait ouvrir ses portes à la fin de l'année prochaine et permettra l'externalisation des processus métier pour l'ensemble du cycle de vie du client, y compris les contacts vocaux traditionnels et numériques.

Lisez aussi: Fin de la phase deux de la construction du 2e terminal à conteneurs au port de Mombasa au Kenya

Rechercher des pistes de construction
  • Région / Pays

  • Secteur

La nouvelle installation a ouvert la voie à Eneo à Tatu Central, le centre de contact ultramoderne situé à Tatu City, et est exploitée par CCI mondial, le plus grand opérateur international de centres de contact en Afrique. Passerelle Immobilier Afrique (GREA) est à l'origine du projet, qui comprend également des plans pour une deuxième tour de bureaux et un centre commercial à Tatu City.

Aux États-Unis, au Royaume-Uni, en Australie et sur d'autres marchés étrangers, CCI gère des centres de contact multicanaux sortants, entrants et de chat Web qui desservent les secteurs de la téléphonie mobile, de la technologie, des télécommunications et de la finance.

Plus de projets autour du centre de contact Tatu

Le co-fondateur et PDG de GREA, Greg Pearson, a révélé lors de l'inauguration que la société construirait une deuxième tour de bureaux avec des commerces de détail - y compris des magasins, des restaurants et un supermarché - à côté de CCI Global. GREA et sa société mère, Grit Real Estate Income Group, sont sur le point d'établir leurs bureaux kenyans ici, l'espace restant étant multi-locataire. Eneo à Tatu Central sera le point central du centre commercial de Tatu City, avec un total de 24,000 XNUMX mètres carrés de bureaux et d'espaces commerciaux.

Tatu City est la première zone économique spéciale (ZES) du Kenya. Pendant les dix premières années, les entreprises enregistrées en tant qu'entreprises SEZ paient un taux d'impôt sur les sociétés de 10 %, suivi d'un taux de 15 % pendant les dix années suivantes (le taux standard d'impôt sur les sociétés est de 30 %). Les avantages supplémentaires incluent une réduction de 16% de la TVA, des exonérations de droits d'importation et des retenues à la source réduites.

À Tatu City, plus de 70 entreprises sont ouvertes ou en construction, 3,000 3,000 enfants sont scolarisés quotidiennement dans des écoles kenyanes et étrangères et XNUMX XNUMX appartements sont occupés ou en construction. Eneo à Tatu Central est le plus récent projet de la coopération stratégique entre GREA et Rendeavour, qui comprend des projets commerciaux, d'entrepôt et de logistique dans les nouvelles villes de Rendeavour en Afrique de l'Est et de l'Ouest.

Aperçu du projet de la ville de Tatu

Projet de la ville de Tatu est une terre de 5000 acres plongeant dans la merveille de l'urbanisation africaine. Sa nature particulière est prometteuse de décongestion à Nairobi, au Kenya. L'opinion conventionnelle est que la ville de Nairobi est une catastrophe causée par l'afflux continu de personnes dans la ville. Ville de tatu représente un tout nouveau mode de vie pour les Kenyans et les visiteurs, générant un domaine de vie, de travail et de loisirs spécial, sans trafic ni déplacements longue distance.

Le développement polyvalent comprend des maisons, des hôpitaux, des bureaux, des écoles, des centres commerciaux, des sports intégrés, des divertissements et des centres de style de vie. Il y a aussi un parc industriel, qui est la plus grande zone industrielle d'Afrique de l'Est. Le fait est que Taut City dispose de suffisamment d'espace pour accueillir 150,000 30,000 habitants et XNUMX XNUMX jours de visiteurs.

Signalé plus tôt

2008

Un consortium d'investisseurs représenté aujourd'hui par Rendeavour a obtenu le terrain qui fait Tatu City. Les investisseurs ont payé 21.7 millions de dollars pour la ferme de Tatu et 65.7 millions de dollars pour les terres de Kofinaf. Scofinaf, une entreprise belge de café et de caoutchouc. Scofinaf a tenu des milliers de plantations de café sur le terrain des années 1960 à 2008.

2012

Renaissance Group a commencé la première phase du projet en onze phases en 2012, et les résidents devraient occuper les unités résidentielles d'ici la fin de 2013. La structure résidentielle de 5 milliards de dollars était prête pour l'exploitation commerciale en 2014. Le Russian Renaissance Group a collaboré avec les investisseurs kényans pour le développement de Tatu City. Les partenaires de développement sont:

  • David Langdon
  • Paysages Lariak Ltée
  • Planification de gestion de projet Ltd
  • Scroll & Priest (K) Ltd
  • Relations publiques Ogilvy
  • Gibb Afrique Limitée
  • Avocats Capita Symonds & Co.

Les investisseurs kenyans et le groupe Renaissance ont calculé que la première phase abriterait environ 62,000 XNUMX habitants.

2014

Les 8 kilomètres environ de gravier qui accèdent au parc industriel de Tatu City, au parc logistique et à la rocade autour de Kijani Ridge ont été achevés. Selon l'équipe de Tatu City, les systèmes de drainage d'eau et les ponts requis sur les 8 km environ étaient également terminés. Les promoteurs pourraient désormais avoir un accès plus facile à leurs propriétés au sein de Tatu City.

octobre 2014

La construction de Tatu City, d'un montant de 2.5 milliards de dollars au Kenya, reprend après avoir stagné pendant 4 ans

Tatu City au Kenya
Donnez-moi Tatu City sur une table: le plan ambitieux sera exécuté par un partenariat entre Renaissance Partners, la principale branche d'investissement de la société des marchés émergents Renaissance Group et des investisseurs kényans

La construction de la ville de Tatu a commencé après de nombreuses disputes qui ont retardé de quatre ans le projet du comté de Kiambu. Tatu est une invention de complexe résidentiel qui sera installée sur 2 500 acres de terrain et sera la première ville à gestion privée du Kenya.

Des affaires judiciaires impliquant la propriété ont conduit au blocage du projet Tatu City après le démarrage en mai 2011 d'un projet conçu en octobre 2010. Sa stratégie de développement a été réévaluée selon le directeur général de Tatu City Ltd Lucas Omariba, qui ajoute que le projet a maintenant repris sur la bonne voie. Tatu City est une ville planifiée à 15 kilomètres de Nairobi, au Kenya.

Omariba a déclaré cette semaine : "Je suis heureux de vous informer que nous avons maintenant commencé le développement de l'infrastructure pour les deux premières phases de notre développement." Les routes d'accès à la ville seront construites par Sinohydro Tianjin Engineering Co., une entreprise chinoise adjudicataire du contrat par Tatu City Ltd. cela constituera la phase I du projet, après quoi des travaux de génie civil seront effectués pour desservir les parcelles sur lesquelles les développements sera mis en place. Ce dernier sera fait avant la fin de l'année.

Apparemment, ceux qui souhaitent participer au développement du projet auront la possibilité d'acheter un espace à 258,137 18 dollars américains par acre. Déjà, des parcelles de 150 acres et demi sont disponibles pour les acheteurs. Les développeurs individuels auront également accès à une communauté fermée de XNUMX acres, la Kijani Ridge, l'une des parties prévues de la ville.

Tatu City sera construite en 10 phases jusqu'en 2022, date à laquelle elle devrait être achevée. La ville satellite à usage mixte abritera 77,000 XNUMX habitants et puisera dans les économies urbaines du pays, au milieu des tendances croissantes de la classe moyenne et de l'urbanisation. Ce sera un centre urbain décentralisé.

Le plan ambitieux est une entreprise de partenariat entre Renaissance Partners, la principale branche d'investissement de la société des marchés émergents Renaissance Group et des investisseurs kenyans. En plus de Tatu City, le Kenya est également engagé dans un plan ambitieux de construction d'une ville technologique, Konza, un projet de 14.5 milliards de dollars dont la phase I a déjà démarré.  

2015

En janvier 2015, les travaux de construction des routes, de l'eau et des eaux usées ont commencé. Au cours du même mois, la construction de la clôture du périmètre de Kijani Ridge a commencé et la conception de la sous-station et du réseau interne pour les circonscriptions 1B et 4B a été achevée.

Unilever Afrique de l'Est, l'une des principales entreprises de biens de consommation au Kenya, a conclu un protocole d'accord avec Tatu City Limited pour l'acquisition de 70 acres de terrain industriel pour le développement futur de ses opérations de fabrication.

novembre 2015

Une entreprise chinoise signe un accord avec la ville de Tatu au Kenya pour la construction d'infrastructures

Une entreprise chinoise signe un accord avec la ville de Tatu au Kenya pour la construction d'infrastructures

Entreprise chinoise Sinohydro a signé un contrat de construction d'infrastructures avec Ville de tatu au Kenya. L'accord verra l'eau, les égouts et les travaux routiers temporaires développés.

L’accord, d’une valeur de 4m USD, couvrira l’infrastructure de base qui viendra compléter la première phase du projet et un nouveau chemin temporaire de sept kilomètres sera construit pour faciliter les activités de construction en cours.

«Nous sommes heureux d'étendre notre coopération avec Sinohydro, qui a déjà franchi avec succès plusieurs étapes du développement des infrastructures de Tatu City», a déclaré Anthony Njoroge, PDG par intérim de Tatu City.

La ville de XuNUMX Tatu au Kenya, qui devrait être achevée au cours de la prochaine année, accueillera un certain nombre d'entreprises internationales telles que Dormans, Kim-Fay et Maxam.

Une fois l’opération terminée, il devrait également accueillir plus de résidents 70,000 et les visiteurs espèrent pouvoir contribuer à décongestionner la capitale en offrant un environnement de vie, de travail et de loisirs unique.

La ville de Tatu est située à proximité de lieux opérationnels et influents tels que l’aéroport Jomo Kenyatta, Runda, Université Kenyatta, UniCity, Thika Highway et les rocades nord et est.

Sinohydro est à l'origine bien connue comme la première marque chinoise de construction hydroélectrique, responsable de 65 % des centrales hydroélectriques à grande et moyenne échelle du pays. Elle possède 12 participations et 20 filiales en propriété exclusive basées en Chine, 5 bureaux régionaux à l'étranger en Asie/Pacifique, Afrique, Amérique, Eurasie et Asie de l'Ouest/Afrique du Nord pour superviser le développement du marché de 113 bureaux à l'étranger dans plus de 80 pays.

2016

Jan 2016

Au Kenya, la ville de Tatu, d'un montant de plusieurs millions de dollars, nomme une entreprise américaine chargée de planifier l'approvisionnement en électricité

Au Kenya, la ville de Tatu, d'un montant de plusieurs millions de dollars, nomme une entreprise américaine chargée de planifier l'approvisionnement en électricité
Une impression d'artiste de Tatu City au Kenya. Le complexe industriel a nommé Power Engineers Inc en tant que consultants en énergie.

Un complexe de plusieurs millions de satellites dans Tatu City au Kenya a annoncé qu'elle avait nommé une société basée aux États-Unis Power Engineers Inc, l'une des plus grandes sociétés d'ingénierie-conseil aux États-Unis, pour planifier l'infrastructure électrique à utiliser dans le complexe industriel.

La direction de Tatu City au Kenya a déclaré que The Power Engineers Inc est bien adapté pour le poste ayant travaillé avec des clients tels que le La Banque Mondiale, Agence américaine pour le commerce et le développement et Banque interaméricaine de développement.

Ce dernier accord est une indication forte que le projet sera mis en œuvre un an après avoir calé. Le projet a été entaché d'affaires judiciaires concernant la propriété foncière un an après le début de sa construction en 2010.

Mais dans un mouvement qui indique que sa mise en œuvre est enfin en train de s'améliorer, le chinois Sinohydro a signé le mois dernier un accord d'une valeur de 400 millions de shillings pour mettre en place une infrastructure de base pour l'eau, l'assainissement et les travaux routiers temporaires liés à la première phase du projet.

La ville satellite a particulièrement attiré les investisseurs immobiliers qui ont exprimé un vif intérêt pour le projet, avec plus de 60% des parcelles de la première phase résidentielle de Tatu City, Kijani Ridge, vendues.

Les entreprises qui se sont engagées à occuper de l'espace dans le complexe à venir comprennent la société de café Dormans, le fabricant de tissus Kim-Fay, le distributeur de boissons Heineken Maxam et Unilever qui est sur le point de construire une usine de fabrication dans sa zone industrielle légère de 420 acres dans la ville industrielle proposée. .

Tatu City sera construite en 10 phases jusqu'en 2022, date à laquelle elle devrait être achevée. La ville satellite à usage mixte abritera 77,000 XNUMX habitants et puisera dans les économies urbaines du pays, au milieu des tendances croissantes de la classe moyenne et de l'urbanisation. Ce sera un centre urbain décentralisé.

Le plan ambitieux est une entreprise de partenariat entre Renaissance Partners, la principale branche d'investissement de la société des marchés émergents Renaissance Group et des investisseurs kenyans. Dans un mouvement qui devrait placer le Kenya sur la carte du monde en tant que plaque tournante technologique, le Kenya construit également une ville technologique de Konza de plusieurs millions de dollars.

2016

2016 a été une année de lancement d'infrastructures et d'entrepôts et d'usines dans le parc industriel de Tatu. La même année, des investisseurs internationaux ont obtenu un soutien juridique. La construction par le développeur Lifestyle Properties a commencé en novembre.

Kenya Rugby a prouvé que 2016 était une année de progrès pour Tatu City après avoir annoncé un partenariat qui aiderait leurs matchs tests et le développement du rugby des jeunes.

2017

Le campus Nova Pioneer a accueilli ses premiers étudiants prêts à dispenser une formation sur place. Une période de développement de logements a été construite et les résidents ont eu la chance de commencer à construire leur maison.

Jan 2017

Un différend entre 14m et US $ entrave les travaux de construction dans la méga ville de Tatu

Un différend de 14m $ US a interféré avec la construction du méga Développement de la ville de Tatu projet menant à un arrêt temporaire.

Le différend a englouti les entrepreneurs - Ongata Works et Tatu City Ltd. La Haute Cour a donné des ordonnances et ordonné à Ongata Works d'exécuter une caution de 1.4 million de dollars américains comme condition pour accorder l'injonction.

Audience

L'entrepreneur et le développeur ont différé après que la ville de Tatu ait ordonné à Ongata Works de quitter le site dans les 14 jours, invoquant le non-respect par l'entrepreneur de certaines instructions. Toutefois, le contractant est allé au tribunal et a obtenu des ordonnances interdisant au développeur de les expulser et de prendre le contrôle du site en attendant l'audience.

En outre, Ongata Works a accusé Ville de tatu de frustrer et d'entraver leur travail et de modifier les instructions en cours de route, ce qui entraîne des retards dans l'achèvement des travaux.

Les travaux de construction ont depuis été interrompus en attendant la décision du tribunal.

Lire aussi: Tatu City au Kenya lance son offre de production d'électricité

Tatu City est un développement à usage mixte de 5,000 150,000 acres avec des maisons, des écoles, des bureaux, un quartier commerçant, des cliniques médicales, des zones naturelles, un complexe sportif et de divertissement et une zone de fabrication pour plus de XNUMX XNUMX résidents et des dizaines de milliers de visiteurs quotidiens .

Des écoles et des entreprises sont déjà ouvertes dans la ville de Tatu, et une gamme de maisons est en construction pour convenir à tous les revenus. Tatu City représente une nouvelle façon de vivre et de penser pour tous les Kenyans, créant un environnement de vie, de travail et de jeu unique, à l'abri des embouteillages et des trajets longue distance.

La conception de la ville de tatu

La conception de Tatu City repose sur un concept visionnaire visant à faire passer le développement urbain au Kenya du modèle familier à nœud unique à un environnement urbain décentralisé. Ce faisant, Tatu décongestionnera considérablement la ville de Nairobi en offrant un environnement de vie, de travail et de jeu unique pour environ 100,000 30,000 résidents et XNUMX XNUMX visiteurs d'un jour.

juin 2017

Début de la construction du centre de logistique et de distribution dans la ville de Tatu

Début de la construction du centre de logistique et de distribution dans la ville de Tatu

La construction d'un centre de logistique et de distribution de 60 M $ US à Ville de Tatu au Kenya a commencé; c'est selon Africa Logistics Properties (ALP) - la société qui réalise le projet.

Selon Toby Selman, directeur général d'ALP, la première unité du centre de logistique et de distribution de 14,000 mètres carrés devrait être ouverte en septembre 2018, puis deux autres unités seront construites, portant la capacité totale de l'entrepôt à 50,000 mètres carrés.

Lisez aussi: Tatu City, une ville de plusieurs millions de dollars au Kenya, nomme une entreprise américaine pour planifier l'approvisionnement en électricité

«Notre vision est d'améliorer fondamentalement l'infrastructure de la chaîne d'approvisionnement à travers l'Afrique et de perturber le statu quo actuel de l'entreposage de mauvaise qualité« en bas »», a déclaré M. Selman lors de la cérémonie d'inauguration à Tatu City.

ALP a déjà attiré l'intérêt de 43 entreprises locales, régionales et multinationales et espère en même temps gagner les fabricants du parc industriel de Tatu tels que Chandaria, Unilever et Dorman's Coffee.

"Son ajout au parc industriel de Tatu confirme notre emplacement en tant que plaque tournante de la logistique et de l'entreposage en Afrique de l'Est", a déclaré Stephen Jennings, fondateur et PDG de Rendeavour, propriétaire et développeur de Tatu City.

Le méga projet a été financé par une série d'actionnaires, dont la Société financière internationale, le Groupe CDC, DOB Equity, Mbuyu Capital et Maris.

Les entrepôts de classe A d'ALP promettent de meilleures caractéristiques de qualité telles qu'une capacité d'empilage plus élevée pour éliminer la détérioration des marchandises. L'entreprise prévoit également de construire un entrepôt de 80,000 XNUMX mètres carrés à Limuru pour profiter de la zone très fréquentée.

novembre 2017

Tatu City au Kenya lance son offre de production d'électricité

Développeurs du plus grand développement à usage mixte du Kenya, Tatu City demandera une licence de production d'électricité auprès de la Commission de réglementation de l'électricité (ERC).

Tatu City Power Company demandera la licence si aucun individu, entreprise ou association ne s'oppose à la demande. L'entreprise prévoit de fournir l'électricité aux consommateurs mais n'a pas divulgué publiquement la méthode de production ou le coût.

Lire aussi : Ouverture d'une usine de fabrication de pales de rotor à Tanger-Maroc.

La ville proposée de 5,000 acres du comté de Kiambu a attiré des dizaines d'entités industrielles dans sa zone économique spéciale de 425 acres de parc industriel léger. Le directeur national Nick Langford a déclaré que le projet ne nuirait à aucune entreprise, aucun environnement ou individu au sein de l'établissement.

Viabilité de la production d'électricité

Cette décision fait suite aux conclusions d'une société américaine Power Engineers Inc. Ils ont été embauchés par les développeurs de Tatu City pour établir la viabilité de la production d'électricité.

Tatu City, la ville satellite à usage mixte près de Nairobi, a choisi Power Engineers Inc pour consulter sur les besoins en énergie du développement. Power Engineers est l'une des plus grandes firmes de génie-conseil aux États-Unis.

Les clients de Power Engineers Inc comprennent la Banque mondiale, l'agence américaine de commerce et de développement ainsi que la banque interaméricaine de développement.

Les entreprises locales qui développent actuellement des entrepôts et des usines industrielles comprennent le torréfacteur et le marché mondial du café, Dormans, le fabricant de mouchoirs Kim-Fay, le distributeur de boissons Heineken Maxam, l'usine Chandaria Tissue, Africa Logistics Warehouses et Unilever.

2018

Tatu City a bien progressé; les routes goudronnées font plus de 20 km et d'autres développements d'infrastructures ont été construits dans le parc industriel de Tatu. Une fois terminé, Tatu City possédera plus de 100 routes goudronnées.

Jan 2018

Tatu City va créer un domaine haut de gamme dans le comté de Kiambu

Ville de tatu envisage de construire un domaine haut de gamme sur son terrain de 5,000 XNUMX acres dans le comté de Kiambu. Le nouveau domaine rivalisera avec celui de Muthaiga et Karen qui sont considérés comme faisant partie des banlieues verdoyantes de Nairobi.

Le méga projet a été divisé en terrains résidentiels de telle sorte que les appartements, dont la construction est en cours, seront construits plus près de la route, suivis de bungalows et de villas sur des parcelles d'un demi-acre et quart d'acre. De plus, au plus profond de l'intérieur se trouvera la périphérie proposée qui constituera des propriétaires sur plus d'un acre chacun.

Lire aussi: Un différend de 14 millions de dollars US interfère avec les travaux de construction de la méga Tatu City

Rendeavour est la société américaine qui développe Tatu City, elle possède plus de 30,000 12,000 acres (XNUMX XNUMX ha) de terres dans les trajectoires de croissance urbaine des grandes villes du Kenya, du Ghana, du Nigéria, de la Zambie et de la République démocratique du Congo.

Nick Langford, responsable national de Rendeavour, a confirmé les informations et a déclaré que s'ils se concentraient sur les deux premiers segments, ils avaient également des plans pour un quartier exclusif.

Tatu City est alignée sur la vision de la stratégie Nairobi Metro 2030 et fait également partie de la Vision 2030 du Kenya. Tatu City est un développement à usage mixte de 5,000 150,000 acres avec des maisons, des écoles, des bureaux, un quartier commerçant, des cliniques médicales, des zones naturelles , un complexe sportif et de divertissement et une zone de fabrication pour plus de XNUMX XNUMX habitants et des dizaines de milliers de visiteurs quotidiens.

Des écoles et des entreprises sont déjà ouvertes dans la ville de Tatu, et une gamme de maisons est en construction pour convenir à tous les revenus. Tatu City représente une nouvelle façon de vivre et de penser pour tous les Kenyans, créant un environnement de vie, de travail et de jeu unique, à l'abri des embouteillages et des trajets longue distance.

sous-jacent Tatu City's design est un concept visionnaire visant à faire passer le développement urbain au Kenya du modèle familier à nœud unique à un environnement urbain décentralisé. Ce faisant, Tatu décongestionnera considérablement la ville de Nairobi en offrant un environnement de vie, de travail et de jeu unique pour environ 100,000 30,000 résidents et XNUMX XNUMX visiteurs d'un jour.

septembre 2018

ALP ouvre un parc d'entreposage moderne de catégorie A à Tatu City

ALP ouvre la voie moderne - un parc d'entreposage 75% pré-loué

Africa Logistics Properties (ALP) a lancé ses premiers 49,000 75 m² d'entrepôts modernes de catégorie A dans le parc industriel ALP North, à Tatu City, avec 75 % de l'installation pré-louée à un moment où d'autres segments de l'immobilier commercial, de détail et résidentiel marché peinent à atteindre un taux d'occupation total de XNUMX %.

«L'adoption presque complète d'ALP North avant son lancement témoigne de l'ampleur de la pénurie d'entrepôts au Kenya. Mais cela démontre également que l'immobilier exige des promoteurs qu'ils se concentrent sur les véritables besoins du marché », a déclaré Toby Selman, PDG d'ALP.

Demande d'entreposage de catégorie A

Selon une étude récente de Tilisi Developments, la demande d'entreposage de qualité A, qui offre des économies de coûts et une efficacité significatives pour les utilisateurs, dépasse actuellement de loin l'offre dans le pays, les utilisateurs de l'entrepôt rapportant qu'il est souvent impossible de trouver des installations appropriées.

Cette pénurie contraste fortement avec la surconstruction de certains autres segments immobiliers. L'offre excédentaire d'espaces commerciaux à Nairobi a atteint 4.7 millions de pieds carrés en 2017, tandis que l'offre excédentaire d'espaces commerciaux a atteint 3.7 m². Parallèlement, l'offre d'espaces commerciaux a augmenté de 41.6 % l'année dernière, alors même que la demande stagnait.

En conséquence, selon le rapport Kenya Market Update 2018 de Knight Frank, le taux d'occupation des nouveaux centres commerciaux se situe désormais entre 60 et 75%.

Cet équilibre changeant entre l'offre et la demande a également modifié les rendements relatifs des investissements, les rendements commerciaux et de détail passant de 11% il y a trois ans à 2017% en 5.6, tandis que les rendements des propriétés résidentielles s'établissent désormais à 8.5%. Cela a fait passer les rendements des entrepôts à la pole position dans l'immobilier, à XNUMX%.

«La proportion de pré-crédit-bail a également été déterminée par la qualité de l'entreposage, qui n'existe tout simplement pas ailleurs au Kenya et en Afrique de l'Est pour le moment», a déclaré Selman.

Cette rareté a entraîné une pré-location beaucoup plus élevée par ALP à Nairobi que ce qui est normal ailleurs. Aux États-Unis, le taux de pré-location est récemment passé à 43%, contre 17% en moyenne sur 38 ans, selon un récent rapport de CBRE, un leader mondial des services immobiliers.

Cependant, les centres de distribution d'ALP ont apporté des pratiques de conception internationales qui améliorent considérablement l'efficacité et la productivité. Par exemple, le nouvel entrepôt offre un empilement de palettes de 12 mètres de haut, au lieu des quatre mètres proposés par d'autres sur le marché, ainsi que de grandes grilles de colonnes de 12 m sur 24 m, ce qui se traduit par une capacité de stockage plus dense et réduit le coût par palette jusqu'à 30 %.

Le site intègre également des sols nivelés au laser avec un revêtement anti-rayures pouvant supporter jusqu'à 10 tonnes. Ceux-ci permettent l'incorporation de systèmes d'automatisation, tels que les niveleurs de quai, les convoyeurs de chargement mécanisés et le chargement mécanisé par chariot élévateur, les grues et les plates-formes de chargement, qui, ensemble, améliorent les délais d'exécution et réduisent la main-d'œuvre jusqu'à 76 %.

Les flux de gestion du trafic facilitent également des délais d'exécution plus rapides pour les camions et les livraisons, et l'entreposage offre des mesures de santé et de sécurité améliorées, des systèmes de lutte contre les incendies avec gicleurs, des télécommunications par fibre optique et des panneaux solaires sur les toits pour une plus grande efficacité énergétique.

Situé sur les routes périphériques clés reliant le plus grand aéroport du Kenya, JKIA, aux principaux couloirs de transport du Kenya à l'Ouganda et au Rwanda, «le positionnement stratégique d'ALP augmente encore l'efficacité de la distribution et de la chaîne d'approvisionnement», a déclaré Selman.

À propos de Africa Logistics Properties (ALP)

Africa Logistics Properties (ALP) est une société d'investissement immobilière intégrée spécialisée qui développe, acquiert et possède des propriétés industrielles et logistiques de classe A dans les principales villes d'Afrique. ALP a été fondée en 2016 par Toby Selman et l'investisseur stratégique Maris.

ALP s'appuie sur son équipe dans toute la région grâce à une compréhension approfondie des demandes mondiales des clients et de la logistique, des meilleures pratiques internationales en matière de spécifications de conception d'entrepôts, de construction et de gestion immobilière, ainsi que d'une expertise locale dans la dynamique du marché, la sélection de sites et les approbations réglementaires. ALP est soutenu par des actionnaires institutionnels mondiaux. La société développe actuellement les premiers parcs d'entreposage logistiques internationaux de catégorie A de Nairobi.

2019

Tatu City a installé sa première centrale solaire, la plus grande d'Afrique de l'Est, pour créer de l'énergie renouvelable. Deux mille huit cent quatre-vingts modules solaires sont montés sur 5,700 XNUMX mètres de toit au siège social mondial de Dormans Coffee situé dans le parc industriel de Tatu. L'attention des promoteurs s'est déplacée vers les développements infrastructurels du côté résidentiel de la ville.

avril 2019

Au Kenya, Tatu City installe sa première centrale solaire

66m US $ va être investi dans le projet solaire Malindi 52MW au Kenya

Tatu City au Kenya a installé sa première centrale solaire. Ceci est conforme à l'engagement à long terme de la ville envers la conversation environnementale en exploitant les sources d'énergie renouvelables.

Nick Langford, responsable des services publics pour Rendeavour, Ville de tatuLe propriétaire et développeur de l 'a annoncé les rapports et a déclaré que l'installation solaire était en partenariat avec Énergie équatoriale. «L'énergie solaire nous permet de contribuer à l'énergie propre, qui est l'un des objectifs de développement durable des Nations Unies. Nous sommes fiers de cette étape et heureux de savoir que les résidents bénéficieront d'une alimentation électrique durable à des coûts très minimes ».

Lisez aussi: L'Égypte lancera le plus grand parc solaire du monde en août

Première centrale solaire

Le projet d'installation consistait à monter 2,880 5,700 modules solaires sur 1.4 XNUMX mètres carrés de toiture au siège mondial de Dormans Coffee au parc industriel de Tatu. L'usine devrait produire XNUMX million de kilowattheures par an.

La centrale solaire dont l'installation n'a duré que six jours permettra en outre de réduire les émissions de dioxyde de carbone d'au moins 1 million de kilogrammes par an tout en fournissant 1 MW d'électricité.

« L'électricité produite par les panneaux solaires sera distribuée pour être utilisée par les foyers et les entreprises de la ville. Nous sommes ravis de le voir fonctionner et de fournir une énergie moins chère et plus propre à toute une ville. Nous sommes impatients de déployer davantage d'énergie solaire à mesure que Tatu City se développe », a déclaré le PDG d'Equator Energy, Sebastian Noethlichs.

Parc industriel de Tatu

Le parc industriel de Tatu est zoné pour les industries légères et non polluantes et un certain nombre d'entreprises internationales, régionales et locales positionnent leurs activités à Tatu City pour la croissance en Afrique de l'Est, notamment Dormans Coffee, Kim-Fay, Unilever, Chandaria Industries, Africa Logistics Propriétés, transitaire Kenya, Stecol et Tianlong.

Le parc industriel est construit en dix phases jusqu'en 2022, date à laquelle il devrait être achevé. La ville satellite à usage mixte abritera 77,000 XNUMX habitants et puisera dans les économies urbaines du pays, au milieu des tendances croissantes de la classe moyenne et de l'urbanisation. Ce sera un centre urbain décentralisé.

D'autres projets de développement en cours à Tatu City comprennent la construction d'écoles par Nova Pioneer et Crawford International, ainsi que plus de 5,000 XNUMX maisons en construction et en développement.

2020

Tatu City continue de croître et l'équipe de Tatu City prévoit d'organiser plus d'événements pour dilater la communauté et développer d'excellentes infrastructures pour ses résidents.

juin 2021

SMEC remporte un contrat pour la phase deux du projet du parc industriel de Tatu au Kenya

Ville de tatu A nommé SMEC, une société d'ingénierie mondiale en tant que consultant principal en infrastructure pour la phase deux du projet du parc industriel de Tatu au Kenya. Samuel Gathukia, chef de projet, Tatu City, a fait cette annonce et a déclaré que l'entreprise supervisera la conception, le traitement des appels d'offres et la construction des infrastructures.

« À la suite d'un processus de sélection hautement compétitif, nous avons nommé SMEC en raison de son expertise et de son engagement envers une excellente prestation de services dans le cadre de petits et méga projets dans le monde entier. Notre partenariat avec SMEC sous-tend notre engagement à étendre l'infrastructure standard internationale de Tatu City à la deuxième phase du parc industriel de Tatu », a déclaré M. Gathukia.

Le projet Tatu City se trouve sur un terrain de 5000 acres, situé à 30 minutes de Westlands. Sa nature particulière promet une décongestion à Nairobi, au Kenya, au milieu des tendances croissantes de la classe moyenne et de l'urbanisation. Le projet de la ville comprend un développement à usage mixte avec des maisons, des écoles, des bureaux, un quartier commerçant, des cliniques médicales, des espaces naturels, un complexe sportif et de divertissement et une zone de fabrication pour plus de 250,000 XNUMX habitants et des dizaines de milliers de visiteurs quotidiens.

Lisez aussi: Progrès du projet Tatu City et tout ce que vous devez savoir

90% de la première phase du parc est vendu. Parmi les entreprises régionales et multinationales, les chefs de file de l'industrie du parc industriel de Tatu comprennent ; Dormans, Cooper K-Brands, Davis et Shirtliff, Cold Solutions, Copia, Friendship Group, FFK, Twiga Foods et Stécol.

Le développement de la phase deux a déjà commencé et devrait être achevé d'ici la fin mai 2022. Dans la deuxième phase Agences des vins du Kenya, détenue majoritairement par Distell d'Afrique du Sud, a inauguré en février une installation de production et de distribution à la pointe de la technologie.

D'autres projets de développement en cours à Tatu City comprennent la construction d'écoles par Nova Pioneer et Crawford International, ainsi que plus de 5,000 XNUMX maisons en construction et en développement. Tatu City a également installé des centrales solaires, conformément à son engagement à long terme envers la conversation environnementale en exploitant les sources d'énergie renouvelables.

Une nouvelle usine de fabrication de Tatu City sera développée au Kenya

Une nouvelle usine de fabrication de Tatu City au Kenya est sur le point d'être développée. Entreprise de plastique basée à Nairobi, Super plastiques a annoncé son intention d'ouvrir l'usine de fabrication dans la zone industrielle légère et logistique du parc industriel de la ville de Tatu.

Le directeur général Stephen Gathiaka a déclaré que l'entreprise se spécialiserait dans la fabrication de produits en plastique polyéthylène à faible densité pour les sociétés cosmétiques et pharmaceutiques au Kenya et en Afrique de l'Est.

« Nous avons choisi Tatu City parce que nous voulons nous installer dans un parc industriel moderne et profiter de l'infrastructure prête. La zone économique spéciale de Tatu City nous incite à augmenter nos investissements, à développer nos activités et à créer plus d'emplois. Nous attendons également avec impatience l'opportunité d'exploiter les synergies interentreprises du parc industriel de Tatu », a déclaré M. Gathiaka.

Lisez aussi:SMEC remporte un contrat pour la phase deux du projet du parc industriel de Tatu au Kenya

Ville de tatu

La ville, située à 30 minutes de Westlands, représente un nouveau mode de vie pour les Kenyans, créant un environnement de vie, de travail et de jeu unique, à l'abri des embouteillages et des trajets longue distance. Il s'agit d'un développement à usage mixte avec des maisons, des écoles, des bureaux, un quartier commerçant, des cliniques médicales, des espaces naturels, un complexe sportif et de divertissement et une zone de fabrication pour plus de 250,000 XNUMX résidents et des dizaines de milliers de visiteurs quotidiens.

Au début du mois, Tatu City a nommé une entreprise de construction basée en Australie SMEC en tant que consultant principal en infrastructure pour la deuxième phase de son développement du parc industriel de Tatu à Ruiru. SMEC supervisera les appels d'offres et la construction des routes, du drainage, de l'éclairage public, des canalisations de distribution d'eau et du système d'égout, des réseaux électriques et des systèmes informatiques sur le site de 2,500 2022 acres, les travaux devant être achevés en mai XNUMX.

90% de la première phase du parc est vendu. Parmi les entreprises régionales et multinationales, les chefs de file de l'industrie du parc industriel de Tatu comprennent ; Dormans, Cooper K-Marques, Davis et Shirtliff, Solutions froides, Copia, Groupe d'amitié, KFF, Aliments Twiga et un Stécol.

Le développement de la phase deux a déjà commencé et devrait s'achever d'ici la fin mai 2022. Dans la deuxième phase, Kenya Wine Agencies, détenue majoritairement par Distell d'Afrique du Sud, a inauguré en février une solution de pointe, site de production et de distribution.

D'autres projets de développement en cours à Tatu City comprennent la construction d'écoles par Nova Pioneer et Crawford International, ainsi que plus de 5,000 XNUMX maisons en construction et en développement. Tatu City a également installé des centrales solaires, conformément à son engagement à long terme envers la conversation environnementale en exploitant les sources d'énergie renouvelables.

août 2021

Unity East Development à Tatu City est un futur domaine exclusif et élégant d'appartements contemporains de faible hauteur de 2, 3 et 4 chambres répartis sur une superficie totale de 10.4 acres, dans une communauté fermée au cœur de Ville de tatu à Kiambu, au Kenya.

Tatu City est une nouvelle ville de 5,000 250,000 acres comprenant des maisons, des écoles, des bureaux, un quartier commerçant, des cliniques médicales, des zones naturelles, un complexe sportif et de divertissement et une zone de fabrication qui créera des emplois pour plus de XNUMX XNUMX résidents et des dizaines de milliers de visiteurs quotidiens.

Lisez aussi: Ocean Seven Development à Kikambala, Kilifi, Kenya

Le développement Unity East à Tatu City est la deuxième phase du développement Unity Homes, après la première phase (Unity West), un développement résidentiel moderne, de faible hauteur et adapté aux familles, situé sur un terrain de 7 acres dans la même ville, qui est presque terminé.

Les acheteurs de maisons prennent possession de 4.7 millions de shillings de maisons à Tatu City - Business Today Kenya

Aurait, Unité Ouest compte un total de 384 unités, dont 100 sont déjà achevées et occupées, le reste devant être achevé en avril de l'année prochaine (2022) au plus tard.

Les appartements Unity East, selon le promoteur, disposent de balcons frais avec balustrade en verre et portes-fenêtres coulissantes du sol au plafond, tirant le meilleur parti des vues panoramiques spectaculaires sur le parc des appartements avec les vastes équipements extérieurs de la communauté à proximité. Chaque appartement dispose également de palettes naturelles apaisantes et d'une cuisine moderne offrant une expérience intérieure agréable, de qualité et élégante.

En règle générale, les équipements des appartements d'Unity East comprennent ; salon décloisonné s'ouvrant sur un balcon spacieux avec balustrade en verre et portes coulissantes en aluminium ; cuisine importée de style futuriste avec dosseret en mosaïque, hotte aspirante standard et bar à petit-déjeuner; des bandes lumineuses et des projecteurs éclairant magnifiquement l'espace de la cuisine et des plans de travail en granit poli à l'italienne.

Unity East-Propriété à vendre | Appartements de 2 et 3 chambres à vendre | Prix ​​à partir de 56,000 XNUMX USD - Unity Homes Kenya
Unité Est proposée
Unité Est proposée

C'est en plus de; Porte européenne haute sécurité en acier inoxydable de 85 kg; carreaux de céramique texturés en teck en bois, un mélange de carreaux hexagonaux en porcelaine, une buanderie spacieuse avec une disposition pour une machine à laver, un chauffe-eau solaire de 150 L avec un surpresseur, des détecteurs de fumée; Garnitures de cuisine et de salle de bain de style italien en acier inoxydable; les salles de bains se composent d'un WC, de parois de douche en verre sans cadre, d'une douche à effet pluie et d'un meuble-lavabo ; et armoires UV blanches standard de haute qualité dans toutes les chambres.

Projet de groupe

Développeur: Maisons de l'unité

Des entreprises sud-africaines investissent 93 millions de dollars dans le projet Tatu City au Kenya

93 millions de dollars américains ont été investis par des entreprises sud-africaines dans le projet Tatu City au Kenya. Haut-commissaire d'Afrique du Sud au Kenya, Mninwa Johannes Mahlangu a confirmé le rapport et a déclaré que l'investissement fait partie de l'engagement des gouvernements sud-africain et kenyan à renforcer le commerce et l'investissement bilatéraux.

Le projet Tatu City est un terrain de 5000 acres plongeant dans la merveille de l'urbanisation africaine. Sa nature particulière est prometteuse de décongestion à Nairobi, au Kenya. La zone économique spéciale, située à 30 minutes du centre de Nairobi, représente l'une des plus grandes concentrations d'investissements directs étrangers sud-africains au Kenya et en Afrique de l'Est.

Parmi les investissements des principales entreprises sud-africaines à Tatu City, citons ; Crawford International School, un investissement de plusieurs milliards de shilling de 20 acres par ADvTECH, le groupe éducatif coté à la bourse de Johannesburg ; Kenya Wine Agencies Ltd (KWAL), qui est détenue majoritairement par le conglomérat sud-africain de boissons Distell ; et Solutions froides, un investissement d'ARCH Emerging Markets Partners, soutenu par l'homme d'affaires sud-africain Patrice Motsepe.

Lisez aussi: La nouvelle usine de fabrication de Tatu City sera développée au Kenya

Investissements transformationnels

« Je suis ravi d'assister à ces investissements transformationnels que les entreprises sud-africaines réalisent au Kenya. Nos entreprises du secteur privé sont des partenaires naturels pour accroître les flux de capitaux et l'échange de connaissances », a déclaré le Haut Commissaire Mahlangu.

Le développement polyvalent comprend des maisons, des hôpitaux, des bureaux, des écoles, des centres commerciaux, des centres intégrés de sports, de divertissement et de style de vie. Actuellement, dans la zone économique spéciale de la ville de Tatu, plus de 60 entreprises locales, régionales et multinationales ont ouvert ou commencé à se développer. Il s'agit notamment de leaders de l'industrie tels que Dormans, Cooper K-Brands, KWAL, Cold Solutions, Chandaria Industries, Kim-Fay, Davis & Shirtliff, Copia, FFK, Twiga Foods et Stecol, entre autres.

Les développements résidentiels à Tatu City comprennent Unity Homes, Lifestyle Heights et Kijani Ridge. Plus de 5,000 3,000 maisons sont achevées ou en construction et les écoles Crawford International et Nova Pioneer éduquent plus de XNUMX XNUMX élèves par jour.

Si vous avez besoin de plus d'informations sur ce projet. Statut actuel, contacts de l'équipe du projet, etc. Veuillez Contact

(Notez qu'il s'agit d'un service premium)

1 COMMENTAIRE

  1. seriez-vous si gentil de m'informer des investisseurs dans cette ville de Tatu

Laisser un commentaire

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
S'il vous plaît entrer votre nom ici